mandrakesoft MLMAN

Questions, opinions & analyses sur l'orientation des différents marchés ou valeurs

Modérateur : webmaster

Répondre
Iznogoud

Passage au nouveau Marché

Message par Iznogoud » 10/11/2004 03:26

Hello,

entre calme plat et dernier frémissement du jour suite aux excellents chiffres annoncés par JLM,
qqun peut il me rappeler la date à laquelle Mandrake bascule au nouveau marché ?

merci !! :D

slan
Messages : 43
Enregistré le : 04/08/2004 09:18

Re: Passage au nouveau Marché

Message par slan » 10/11/2004 10:05

Iznogoud a écrit :entre calme plat et dernier frémissement du jour suite aux excellents chiffres annoncés par JLM,
qqun peut il me rappeler la date à laquelle Mandrake bascule au nouveau marché ?
Ben, d'ici décembre... 2005. Bien plus tôt si les conditions de marché s'y prêtent (= cours durablement au-dessus de 6.00 EUR).

:roll:

slan
Messages : 43
Enregistré le : 04/08/2004 09:18

serait temps...

Message par slan » 12/11/2004 16:23

Serait temps que ça reparte. ^IXK se porte très bien, Bush a été rélu... Bref le marché va bien. La concurrence aussi. Bref, si MLMAN continue à faire du surplace, je vais commencer à me poser de sérieuses questions...

:cry:

Invité

Re: serait temps...

Message par Invité » 16/11/2004 13:09

slan a écrit : je vais commencer à me poser de sérieuses questions...

:cry:
ben moi des questions je m'en pose depuis un petit moment.
je comprend pas l'inertie de communication, j'arrive pas à croire qu'ils soient si mous, si muets.
Ils communiquent sur les offres et pas sur l'écho qu'elles reçoivent, ni sur le moyens qu'ils mettent en oeuvre.
"Donnez nous vos sous et ça ira bien. "

Avatar du membre
jo7
Messages : 91
Enregistré le : 30/07/2004 17:32

ct moi au dessus

Message par jo7 » 16/11/2004 13:10

c'était moi au dessus

Avatar du membre
jo7
Messages : 91
Enregistré le : 30/07/2004 17:32

salut

Message par jo7 » 16/11/2004 16:19

5.55€ pour 10Kt . pas forcément un mauvais signe ça .
en attendant je suis collé.

Je vais me mettre à faire un portif à sous cote et gros coupon ;)

Avatar du membre
webmaster
Messages : 775
Enregistré le : 14/06/2003 15:21
Contact :

Message par webmaster » 17/11/2004 01:10

Bonsoir,
jo7 a écrit :Je vais me mettre à faire un portif à sous cote et gros coupon
Ah, la raison l'emporte finalement :wink: !

Blague à part, toutes les études montrent la supériorité des portefeuilles constitués de petites valeurs 'value'. C'est vrai qu'une forge par exemple, c'est moins fun qu'un nouveau système d'exploitation 'libre'. Mais bon, ça distribue des dividendes une forge...

Alors, sommes-nous condamnés à choisir entre fun et rendement ?

Webmaster

Avatar du membre
jo7
Messages : 91
Enregistré le : 30/07/2004 17:32

Message par jo7 » 17/11/2004 13:02

webmaster a écrit :Alors, sommes-nous condamnés à choisir entre fun et rendement ?
Webmaster
Ben je ne sais pas, en fait j'ai l'impression que c'est le travail qui paie.
Mettons que choisir et "soigner" un investissement demande en moyenne un quantité de travail donnée.
Si on considère que les valeurs bien choisies se situent sur une droite médiane entre l'axe du temps et l'axe du risque/gain (plus c'est risqué plus on gagne donc c'est le mème axe, dans ce raisonnement en tout cas)
On voit que l'intensité du travail à fournir est plus grande pour les investissements courts ; c'est le mème mais rassemblé sur une durée plus courte.
Par là on peut considérer que c'est plus difficile à fournir , manque de disponibilité, manque de rapidité de raisonnement, etc... et donc statistiquement qu'on est moins capable d'y réussir.
Par ailleurs je soupçonne que les portefeuilles qui réussissent autrement comportent une "part du diable" qui empèche leur publication, et donnent un biais aux stat'.

stepson
Messages : 39
Enregistré le : 04/08/2004 11:57
Localisation : Lille

re : fun ou rendement

Message par stepson » 23/11/2004 14:55

les "vieux de la vieille" du club d'investissement ou j'ai debute m'ont toujours dit : 50/50.

50% du portif en "bloque a vie" sur des grosses valeurs "sures"
type :
air liquide, 1 automobile (renault ou psa), un hotellier (accor ?), un distributeur (carrefour ou auchan)
reinvestit tes dividendes de ces lignes pour renforcer ces lignes sures. le seul jeu etant de reentrer au meilleur moment pour renforcer les lignes.

sur ces lignes on ne risque rien : on a besoin de gaz en tout genre pour tous les secteurs d'activite. on aura toujours besoin de se deplacer, de se loger lors des deplacements et de manger. valeurs "sures" donc.



50% du portif (ou moins selon ton gout du risque) sur du fun mais avec le risque de tout perdre ou d'avoir de gros benef.
sortir "sagement" quand tu as fais une grosse plus value.
le fun est dans le seuil a considerer comme sage :
perso, je me suis fixe 30% pour des valeurs faiblement speculatives et 300% sur du hautement speculatif.

reinvestit une grosse part de tes plusvalues pour renforcer les lignes sages. garde le restant pour reinvestir sur du fun le moment venu.


mes petits vieux de la vieille sont vieux, bien portants et payent l'ISF. j'ai donc tendance a leur faire confiance ;-)

Avatar du membre
webmaster
Messages : 775
Enregistré le : 14/06/2003 15:21
Contact :

Message par webmaster » 26/12/2004 12:37

Bonjour,

Je ne suis pas Mandrakesoft, mais je viens de voir une analyse de KBC Securities à son sujet, sur le site CFD Midcaps. J'en profite donc pour alimenter ce fil. La conclusion de l'analyse est plutôt optimiste, même si je trouve personnellement un peu 'juste' l'argument central reposant principalement sur la nationalité de l'éditeur.

Les résultats 2003/2004 ont été publiés. Ils sont eux aussi plutôt encourageants et l'augmentation de capital est achevée.

Il faut croire que les bonnes nouvelles étaient dans les cours ou que les investisseurs n'ont pas encore analysé la dernière publication relative à l'augmentation de capital publiée le 22/12/2004.

Comment les afficionados de la valeur interprétent-ils ces informations ?

Webmaster

slan
Messages : 43
Enregistré le : 04/08/2004 09:18

Message par slan » 26/12/2004 18:51

webmaster a écrit :Il faut croire que les bonnes nouvelles étaient dans les cours ou que les investisseurs n'ont pas encore analysé la dernière publication relative à l'augmentation de capital publiée le 22/12/2004.

Comment les afficionados de la valeur interprétent-ils ces informations ?
Certes, une partie des bonnes nouvelles étaient "dans les cours", puisque tout était annoncé depuis longtemps (depuis l'AGE). L'annonce de l'AK n'est qu'une balise attendue du chemin restant à parcourir.

Ne négligez pas l'importance politique du fait que MandrakeLinux soit la seule distribution Linux commerciale européenne à ce jour. Le fait que MLMAN ait pu obtenir des marchés avec la DGA n'y est à mon avis pas étranger... Le logiciel est aussi une question d'indépendance nationale.

Le cours est coiffé à 6.00€ depuis quelques mois car:
- l'AK est à ce cours,
- un fond américain se déleste/délestait (?) à ce cours, et qu'il ne doit plus lui rester plus de qq dizaines de milliers de titres (dixit JLM), les autres ayant été absorbés par le marché,
- il y a eu pas mal d'échanges hors marché (toujours dixit JLM).

Maintenant que l'AK est lancée et que le marché va changer, les zinzins qui ne pouvaient pas investir dans MLMAN à cause du "ML" de MLMAN, vont pouvoir s'y mettre. Les actionnaires sont fidèles, et même les impatients de réaliser vont bien pouvoir attendre quelques semaines de plus pour gagner encore plus, après avoir patienté pendant des mois à ~6.00€. La suite est facile à deviner: selon toutes vraisemblances, le décollage devrait avoir lieu au moment du changement de marché, vers fin janvier/début février. Il ne reste pas beaucoup de temps pour faire ses emplettes, et comme un décollage ça se prépare, ça ne m'étonnerait pas que ça devienne un peu plus nerveux avec quelques faux départs courant janvier...
:wink:

slan
Messages : 43
Enregistré le : 04/08/2004 09:18

Message par slan » 28/12/2004 17:15

webmaster a écrit :Il faut croire que les bonnes nouvelles étaient dans les cours ou que les investisseurs n'ont pas encore analysé la dernière publication relative à l'augmentation de capital publiée le 22/12/2004.

Comment les afficionados de la valeur interprétent-ils ces informations ?
Aujourd'hui, on a redépassé les 6.00€ avec un volume correct (plus de 10k).

2005 me parait bien parti pour MLMAN
8)

Avatar du membre
webmaster
Messages : 775
Enregistré le : 14/06/2003 15:21
Contact :

Message par webmaster » 29/12/2004 01:25

Bonsoir,
slan a écrit :Ne négligez pas l'importance politique du fait que MandrakeLinux soit la seule distribution Linux commerciale européenne à ce jour. Le fait que MLMAN ait pu obtenir des marchés avec la DGA n'y est à mon avis pas étranger... Le logiciel est aussi une question d'indépendance nationale.
Effectivement vous avez probablement raison. A la remarque suivante près : à partir du moment où une distribution est en open source et où elle est largement diffusée et utilisée en europe, ce qui garantit la disponibilité de compétences locales, quelle est la plus-value d'une distribution 'totalement' européenne ? Puisque les compétences locales sont à même de reprendre la maintenance du produit ?

En admettant cependant qu'il en existe une (il y a sûrement de grands nostalgiques de GCOS* dans la foule des décideurs des grands comptes), cela induit deux questions :
- comment valoriser cet état de fait ?
- cet état est-il pérenne ? Si une autre distribution commerciale devenait européenne (un retour de SUSE au bercail ?) ou si une nouvelle distribution européenne voyait le jour, quel serait l'impact de ce concurrent inattendu ?

En y repensant, une autre question me vient : quel sera l'impact d'initiatives comme celle de Sun proposant Solaris 10 gratuitement et adoptant le modèle Open Source avec des tarifs de maintenance inférieurs à ceux proposés par Red Hat et Suse ? Cela revient peut-être à se poser la question de la taille critique en terme de parc installé nécessaire pour garantir la pérennité d'un système d'exploitation ?

Vraiment difficile de se faire une idée de l'avenir de Mandrakesoft !

Webmaster

* GCOS = architecture et système d'exploitation des ordinarteurs BULL, rachetée par Honeywell-Bull à General Electric. GECOS=General Electric Comprehensive Operating Supervisor, GCOS=la même chose sans le 'Electric'.

slan
Messages : 43
Enregistré le : 04/08/2004 09:18

Message par slan » 29/12/2004 15:53

webmaster a écrit :Effectivement vous avez probablement raison. A la remarque suivante près : à partir du moment où une distribution est en open source et où elle est largement diffusée et utilisée en europe, ce qui garantit la disponibilité de compétences locales, quelle est la plus-value d'une distribution 'totalement' européenne ?
Les contributeurs à toutes les distributions de Linux sont souvent mondiaux... L'idée que j'évoquais lorsque j'évoquais la distribution européenne est celle du "fleuron (euro)national", qui pourra servir comme lieu de pouvoir à l'étranger. C'est un calcul politique et économique, pas technologique. Les USA n'avaient aucune raison technologique valable de soutenir MicroSoft, sauf qu'en assurant un marché local à ce fleuron national, ils lui ont facilité la conquête du reste du monde, ce qui a des retours politiques et économiques.
webmaster a écrit :Puisque les compétences locales sont à même de reprendre la maintenance du produit ?
À même, oui, mais dans quels délais ? Le ticket d'entrée est très coûteux. Maintenir une distribution est un très gros travail. On ne rentre pas rapidement dans un tel projet, on ne le reprend pas rapidement. Et pour la vendre, il faut lui créer son marché en terme d'image, sa personnalité.

D'ailleurs, les nouvelles distributions sont la plupart du temps des essaimages ou croisements d'autres, créées pour être spécialisées pour tel ou tel point. C'est comme ça que MandrakeLinux a commencé d'ailleurs : voyez le temps que ça a pris pour qu'il deviennent vraiment indépendants de RedHat, en termes technologique et d'image. C'était une volonté de leur part dès le début, et ça a pris des années...
webmaster a écrit :En admettant cependant qu'il en existe une (il y a sûrement de grands nostalgiques de GCOS* dans la foule des décideurs des grands comptes), cela induit deux questions :
- comment valoriser cet état de fait ?
En continuant ce qu'ils ont engagé, je pense notamment à participer à des projets de R&D financés par la France/L'Europe, et le faire savoir. C'est bon pour le produit (et ça se diffusera au reste du monde Open Source) et bon pour l'image de la boîte. Grâce à l'aspect Open Source, ce que la France et l'Europe mettent dans MandrakeSoft, ils le récupèrent mieux que ce que les USA ont mis dans MicroSoft.
webmaster a écrit :- cet état est-il pérenne ? Si une autre distribution commerciale devenait européenne (un retour de SUSE au bercail ?) ou si une nouvelle distribution européenne voyait le jour, quel serait l'impact de ce concurrent inattendu ?
Pour la concurrence, l'aspect qui joue est je pense la très grande popularité de MandrakeLinux, et le prix du "ticket" que j'évoque ci-dessus. Le marketing et la pub pour un produit que l'on peut se procurer gratuitement, c'est à mon avis, paradoxalement peut-être, plus long et plus coûteux que pour un produit pour lequel on peut faire jouer l'argument prix.
webmaster a écrit :En y repensant, une autre question me vient : quel sera l'impact d'initiatives comme celle de Sun proposant Solaris 10 gratuitement et adoptant le modèle Open Source avec des tarifs de maintenance inférieurs à ceux proposés par Red Hat et Suse ? Cela revient peut-être à se poser la question de la taille critique en terme de parc installé nécessaire pour garantir la pérennité d'un système d'exploitation ?
Linus Torvald a récemment affirmé publiquement que le noyau Solaris/x86 était techniquement peu abouti, et je suis enclin à croire qu'il le dit honnêtement. De plus, quelle est l'offre exacte de Sun ? Juste l'OS en Open Source, ou aussi la panoplie d'outils ? S'il faut reconstruire soi-même une distribution autour du noyau Solaris, alors la comparaison est pied-à-pied entre les noyaux Solaris et Linux. La plate-forme la plus répandue, et de plus en plus répandue, étant x86 ou x86-64 (même Sun vend des Opteron), pourquoi perdre son temps à se construire sa distribution autour de Solaris, alors qu'on peut l'avoir toute faite, maintenue par d'autres, et avec un meilleur noyau ? Sur x86, ce qui frappe est la diversité des composants informatiques disponibles. Le noyau Linux a par conséquent énormément de pilotes de périphériques, bien plus que Solaris, ce qui le rend aussi plus utilisable sur cette plate-forme.
webmaster a écrit :Vraiment difficile de se faire une idée de l'avenir de Mandrakesoft !
Sans incertitudes, le monde serait ennuyeux !
:wink:

Avatar du membre
webmaster
Messages : 775
Enregistré le : 14/06/2003 15:21
Contact :

Message par webmaster » 30/12/2004 01:07

Bonsoir,

Vos arguments sont intéressants, je vais les méditer. Je voudrais toutefois ré-aborder au préalable la question de la valorisation de la plus-value d'une distribution 'totalement' européenne : ma question faisait plutôt référence à la valorisation de cet état de fait sur un plan comptable. Si l'on convient qu'il s'agit d'un atout ou d'une richesse primordiale de l'entreprise, comment la valoriser sur un plan comptable pour essayer de calculer la 'valeur' de l'entreprise MLMAN (et par ricochet se faire une idée du niveau de prix actuel du titre) ?

Webmaster

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités