Mais quelle est la source ?

Forum généraliste.<br>
Les thémes principaux de discussions donneront lieu à la création de nouveaux forums.

Modérateur : webmaster

Répondre
Solidus
Messages : 7
Enregistré le : 25/12/2007 16:36
Localisation : Bergame (Italie)

Mais quelle est la source ?

Message par Solidus » 28/01/2008 12:52

Bonjour a tous, :D

Je me présente, Solidus et je suis actuellement un simple étudiant à l'université d'économie de Bergame en Italie.
Je m'intéresse à l'économie et la finance dans tous ses aspects, en autre la bourse.

Je voudrais vous poser une question tout simple de l'ordre pratique.
D'où les investisseurs avertis recueillent leur infos ?
Vont-ils voir google news ? Les sites de cotations ?
Ont-ils des agents secrets dans les banques et entreprise ? ^^

Bof... en sommes comment s'informent-ils ?
Avant de commencer à étudier plus profondément les mécanismes des marchés je trouve important résoudre cette question.

miniwark
Messages : 24
Enregistré le : 19/09/2007 18:21

Message par miniwark » 28/01/2008 19:00

Qu'appelez vous par investisseurs avertis ?

Pour ma part je prend principalement mes infos sur les sociétés (cours, dividendes, bilans, etc) site du Figaro et sur ma banque en ligne (BNP). Pour le reste un peu de Boursorama de temps en temps.

gigi
Messages : 1000
Enregistré le : 09/01/2005 20:30
Localisation : Paris
Contact :

Infos

Message par gigi » 28/01/2008 19:29

L'information est maintenant publique, contrairement à la période "pré-internet". Les "pros" s'abonnent aux flux d'info (AFP, Reuters, ...) pour grater quelques précieuses secondes et être informé avant les autres !!

Bon, cela joue si effectivement, votre objectif est à court terme. A long terme, avoir l'info le matin ou le soir ne change pas grand chose...

Solidus
Messages : 7
Enregistré le : 25/12/2007 16:36
Localisation : Bergame (Italie)

Message par Solidus » 28/01/2008 20:01

Investisseurs avertis ?

Ce qui investisse souvent en bourse, pour ne pas dire les professionnelles.
Merci pour les réponses cela m'a aider .
Voilà ce que j'ai trouvé pour les curieux :

- http://fr.reuters.com/
- http://www.afp.com/francais/home/
- http://www.belga.be/FR/home.asp?lang=FR
- http://www.sda-ats.ch/f/index.php
- http://www.capatv.com/
- http://www.capatv.com/

Pour ce qui est de boursorama, la rubrique actualité, je trouve aussi que c'est très complet.
Le seul défaut est qu'elle est répétitif.

http://www.boursorama.com/

jamyson
Messages : 13
Enregistré le : 17/11/2007 19:52
Localisation : 72

Message par jamyson » 30/01/2008 00:05

Pour moi le journal Les Echos , quelques blogs et Boursorama, je vais souvent lire les forums de Boursorama , parmi beaucoup de bêtises on lit parfois des choses intéressantes et des articles bien documentés.
mais il doit y avoir d'autres sources pour des investisseurs expérimentés, d'ailleurs je lisais sur un forum il y a quelques jours que telle valeur se négociait "HORS MARCHE" à tel cours donc le lendemain elle devrait être à tant.... je me suis demandé ce que ça voulait dire, peut-être quelqu'un pourrait nous éclairer la dessus.

rapha165
Messages : 189
Enregistré le : 26/11/2006 12:03

Re: Mais quelle est la source ?

Message par rapha165 » 09/02/2008 21:50

Solidus a écrit : en sommes comment s'informent-ils ?
Je mettrais plusieurs catégories :

- Les Initiés (dirigeants d'entreprises et autres)
S'informent entre eux et ce refilent leurs infos, de facon à les exploiter sans tomber sous le coup du délit d'initié . :P

- Les membres de bourses (courtiers ...)
Principalement occupés à espionner les initiés ... :lol:

- Les analystes financiers
Recueillent leurs infos des bilans, des news, des rumeurs ...
Généralement en retard par rapport aux initiés .

- Les analystes techniques
In finé, espionnent un peu tous les autres . :idea:
Receuillent leurs infos du marché : qui achète, qui vend, qui est le plus fort ?

Nei-Jing
Messages : 37
Enregistré le : 07/08/2007 17:32
Localisation : Fra

Risk magazine

Message par Nei-Jing » 14/02/2008 19:23

Il y a toutes les sources en anglais.
En particulier, on conseillera chaudement "Risk magazine"
qui en janvier 2008 récompensait la Société Générale
pour son expertise en dérivés actions :lol:
Awards: January 2008 | Volume21/No1
Risk Awards 2008
Equity Derivatives House of the Year - Société Générale

Nei-Jing
Messages : 37
Enregistré le : 07/08/2007 17:32
Localisation : Fra

Risk magazine

Message par Nei-Jing » 14/02/2008 19:27

Il y a toutes les sources en anglais.
En particulier, on conseillera chaudement "Risk magazine"
qui en janvier 2008 récompensait la Société Générale pour son expertise en dérivés actions :lol:
Si le Webmaster me permet de citer leur site, voici:
Awards: January 2008 | Volume21/No1
Risk Awards 2008
Equity Derivatives House of the Year - Société Générale

With one of the largest exotics books on the Street, one would imagine that Société Générale Corporate and Investment Banking (SG CIB) would be licking its wounds and coping with hundreds of millions of euros in losses. There was some impact, but the losses have been relatively minor and entirely manageable, says Christophe Mianne, SG CIB's head of market activities, covering equity, derivatives, fixed income, currency and commodities in Paris.

(...)

gigi
Messages : 1000
Enregistré le : 09/01/2005 20:30
Localisation : Paris
Contact :

Soc Gen

Message par gigi » 14/02/2008 19:52

La société générale est une énorme société, dont vous ne connaissez peut-être pas toutes les ramifications. Leur domaine d'intervention sont multiples via les nombreuses filiales:
- Produits dérivés pour le grand public: Emetteur de Warrants (je sais plus si c'est SG en direct ou une filiale)
- Produits de "jeu" pour le grand public: filiale CLICK OPTION
- Produits dérivés "pros": géré par la filiale FIMAT
- Produits structurés : géré par la filiale LYXOR
- Produits structurés (principalement "garantis" pour les fonds)
- Gestion : SGAM
- Courtage pour le grand public: BOURSORAMA
...

Alors que SG/CIB soit promu "meilleur de l'année" n'a rien à voir avec l'affaire actuelle qui a eu lieu dans la partie "traiding sur fond propre" et qui est dans une autre filiale !

Ne mélangeons pas tout ! :wink:

Nei-Jing
Messages : 37
Enregistré le : 07/08/2007 17:32
Localisation : Fra

SocGen Christophe Mianne

Message par Nei-Jing » 14/02/2008 20:07

Cher Gigi, avec tout le respect que je vous dois,
il reste à prouver que le post précédent avait ''tout mélangé".
Sans en faire une question d'amour-propre,
car je ne suis effectivement pas un spécialiste de la SocGen,
voici un complément d'info qui rapproche directement l'affaire Kerviel
de M Christophe Mianne (celui-là même qui vantait ses résultats dans Risk Magazine)
J’ai lu dans ce point de vue très instructif des interrogations sur le maintien en place de Christophe Mianné.
Certes, Christophe Mianné est LE responsable des dérivés actions à la Société Générale. Depuis 20 ans, il a créé et développé avec qq autres ce département (GEDS) qui est devenu le fleuron de la BFI de la SG. Ce département truste les awards du secteur depuis des années, et surtout est une véritable machine à cash, qui depuis 20 ans connait son premier disfonctionnement sérieux. Quand le meilleur footballeur du monde fait une erreur, et envoie un coup de tête au défenseur adverse en pleine finale de la coupe du monde, après avoir permis de gagner tant d’autres matchs, fait on une croix sur son passé?
Source news-finance-hq.org

gigi
Messages : 1000
Enregistré le : 09/01/2005 20:30
Localisation : Paris
Contact :

Soc gen.

Message par gigi » 14/02/2008 20:21

J'avoue ne pas connaitre le fonctionnement interne de la soc gen, et les relations des divers intervenants. S'il est clair qu'à mon avis, on ne peut pas cacher pendant 2ans une activité qui raporte beaucoup (si Kerviel a pu engager 50 milliards, c'est impossible que personne d'autre n'était au courant, et je pense qu'il engagait déjà avant probablement bien plus que les 100millions auquel il avait droit vu les commentaires relatés), je ne suis pas sûr que la personne nommé dans l'article soit au courant ou responsable de l'agissement de Kerviel. Il faut quand même se méfier des journalistes qui -s'ils ont parfois de bonnes sources- cherchent avant tout du sensationnel pour vendre leur papier et se faire mousser. Si jamais la personne cité est innocente, le mal est fait, et c'est extrèmement malsain. Combien de vies brisées à cause des journaux ? N'avons nous rien retenu de l'affaire d'Outreaux, où au final les pauvres accusés n'y était pour rien ? Ont-ils retrouvé leur dignité après avoir été sali à tord ? Non. C'est définitif. Aussi, à titre personnel, je refuse de croire tout ce qu'on veut bien répendre ici ou là.

Il faut quand même savoir que dans le métier de la finance, il y a beaucoup de jalousie... et cette affaire Kerviel est idéale pour "salir" n'importe qui dans la société, surtout si le délateur a un passif avec lui, n'est-ce pas ?

Donc en résumé, méfiance sur ces informations accusatrices...

Nei-Jing
Messages : 37
Enregistré le : 07/08/2007 17:32
Localisation : Fra

Trophée du meilleur départemt des dérivés actions par Risk

Message par Nei-Jing » 14/02/2008 20:37

Oh, la, la, pas d'interprétation abusive de mon post !
Pour ma part je n'accuse personne, absolument personne.
Je me borne à faire benoitement le rapprochement entre la belle récompense octroyée par Risk Magazine en janvier 2008 au "meilleur département des dérivés actions" et la belle gamelle prise (le même mois !) par ce même département de la SocGen.
C'est le moment de rapporter ce proverbe romain:
La Roche Tarpéienne (d'où l'on précipitait les traîtres) est proche du Capitole (centre du pouvoir).
Extrait de Libération du 12/02/08
Jusque-là, c’était une quasi-évidence sur les places boursières. Fin janvier à Londres, le trophée du «meilleur département des dérivés actions de l’année» a été remis par le magazine britannique Risk, pour la cinquième fois, à la Société générale. Mais voilà, en pleine «affaire Kerviel», la distinction a quelque chose de cynique. Car c’est dans ce département que la fraude historique du trader s’est soldée par une perte de 4,9 milliards d’euros. " :lol:
"La troisième banque française - leader mondial des produits dérivés (ces produits financiers ultrasophistiqués basés sur un produit dit sous-jacent : action, matière première, devise, crédit…) - vient de mettre en place une cellule psychologique. Le PDG Daniel Bouton est, lui, sur un siège éjectable. Lors de la remise du prix, «l’ambiance était étrange. On se demandait si les représentants du département oseraient monter sur scène», témoigne l’expert des dérivés actions de Bank of America, à la City. Profil bas, ils y sont allés quand même.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités