choix d'un courtier - débutant

Forum généraliste.<br>
Les thémes principaux de discussions donneront lieu à la création de nouveaux forums.

Modérateur : webmaster

Répondre
débutant

choix d'un courtier - débutant

Message par débutant » 21/08/2004 16:04

Bonjour,

d'abord bravo pour le site "les nains" (et leur créateur-animateur)

en ce qui concerne la page "choix d'un courtier", elle me paraît parfaite,
mais trop parfaite pour un débutant.

Débutant moi-même, je suis incapable de répondre à toute ces questions.

Aussi je propose une approche complémentaire, simplifiée,
basée sur des hypothèses que j'explicite.

Recommendation pour un débutant (moins d'un an de pratique active) :

1- choix d'un courtier dont les fonds sont garantis
(en gros condition remplie, sauf à choisir un "exotique")
la garantie étant de 70 000e , c'est largement suffisant pour un débutant.
de plus je ne conseillerais pas à un débutant de moins d'un an de pratique
de mettre une somme supérieure en jeu à gérer lui-même en bourse
(à l'exclusion de placement sûr type assurance vie fond en euros,
ou obligation indexée sur les taux, ce qui est tout le contraire de la Bourse)

2- choix d'un courtier dont les frais sont intéressants pour les sommes que l'on veut jouer
je dis bien "jouer"
bien se rappeler que pour un nain, le seul intérêt d'aller en bourse est de jouer,
comme au casino, avec une plus grande chance de perdre.
les chance de perdre sont d'autant plus grande que l'on est actif (c'est mon cas)
(pour ceux qui ne sont pas convaincus, il existe plein de statistiques édifiantes à ce sujet,
mais cela n'arrête pas le joueur que je suis,
car il y a des gagnants en trés petit nombre, ceux qui ont de la chance)

Pour connaître ces coûts sur les transactions France, il existe plein de sites
dont bien sûr "les nains"
En général ces sites n'oublient pas
- les droits de garde,
- les abonnements obligatoires
et autres astuces des courtiers

3- choix d'un courtier que l'on peut quitter sans frais excessifs par rapport à la somme investie
partant du principe que le 1er courtier choisi ne sera sans doute pas le "bon"
quand on connaîtra mieux ses besoins (disons au bout d'un an)
Ceci dit, à ma connaissance, ce critère n'est pas trés discriminant pour le nain "joueur court terme"
(attention: si vous êtes un nain "joueur long terme", qui garde longtemps ses actions,
alors ce critère est trés important)

Les questions secondaires pour un débutant:

- les services annexes "vendus" par le courtier
(genre conseils, streaming, abonnement à des "infos" ...)
il existe tellement de sites gratuits sur ces sujets qu'il faut être connaisseur
pour savoir si ces services valent la peine
- la plateforme technique (rapidité, facilité d'emploi ...)
sauf pour des utilisateurs avertis ou tatillons, guère discriminante
- l'accés aux valeurs étrangères ou "pointues" (ex: Monep, dérivés étrangers ...)
à réserver aux expérimentés (au moins un an de pratique)
il existe déjà de quoi se faire plaisir avec le CAC, le SRD
(avec emprunts et ventes à découvert), les warrants call et put.
Sans compter les "petites" valeurs.

Avatar du membre
webmaster
Messages : 764
Enregistré le : 14/06/2003 15:21
Contact :

Message par webmaster » 23/08/2004 21:15

Bonjour,

Merci pour cette contribution. Je vais ajouter un lien dans la page de choix d'un courtier vers ce fil de discussion.

Je rebondis sur le sujet du jeu :
je dis bien "jouer"
bien se rappeler que pour un nain, le seul intérêt d'aller en bourse est de jouer, comme au casino, avec une plus grande chance de perdre.
L'investissement ou la spéculation peuvent très bien être vus comme un loisir générateur de sensations, mais ces sensations auront probablement un coût. Dans le cas où ce n'est pas le but recherché, je pense qu'il est préférable d'envisager ses débuts et les éventuelles (inévitables ?) pertes afférentes comme le prix d'un apprentissage plutôt que comme un pur jeu, sauf à s'exposer à reproduire les pertes à l'infini.

Sinon, le point concernant les coûts pour quitter son courtier est effectivement important, surtout pour un débutant. Merci de l'avoir signalé.

Webmaster

débutant

Message par débutant » 24/08/2004 21:43

bonjour,

merci au webmaster pour ses remarques, qui m'amènent à penser que le coût du changement de courtier devrait intéresser tout le monde, car tout courtier peut changer de manière significative sa politique tarifaire et rendre un choix, même trés bien ajusté, obsolète.

BOURSICOTEUR

Message par BOURSICOTEUR » 26/07/2005 00:07

[Message posté le 23/07/2005 et déplacé le 25/07/2005]

Jadis le client était ROI et les entreprises commerciales mettaient tout en œuvre pour le garder.
De nos jours, le client n’est plus qu’un pigeon qu’il faut arnaquer le plus possible jusqu’à ce qu’il parte.
Choisir son prestataire de service est donc un exercice difficile qui réserve bien de mauvaises surprises.
Mais n’oublions pas que le point faible de toutes entreprises, c’est le chiffre d’affaires.
Par conséquent, si vous êtes mécontent, si vous avez été dupé, il faut le communiquer partout, à tout le monde (bouches à oreilles, internet….) en évitant autant que possible la diffamation.
C’est le meilleur moyen de défendre le droit du consommateur et de faire disparaître les brebis galeuses.

Le choix d’un courtier en ligne n’échappe pas à cette règle. Ce choix doit être mûrement réfléchi car il vous engage pour plusieurs années. Et très souvent changer d’intermédiaire financier est un chemin de croix. Les coûts de transferts sont souvent dissuasifs.

Il faut prendre en compte tous les éléments et évaluer chaque prestataire en fonction de son profil d’investisseur (court terme, moyen terme, long terme).

Il faut aussi penser aux aléas économiques, géopolitiques, aux critères fiscaux…

Lorsque vous achetez une action aujourd’hui, son cours n’évoluera pas constamment de façon linéaire vers le haut. La vie d’une action n’est pas un long fleuve tranquille.
Une action achetée 20 € en début de mois peut valoir 15 ou 10 € en fin de mois si un événement imprévisible est survenu (attentat, révision en baisse des résultat de la société, mais aussi d’un concurrent, typhon….).

Certains frais facturés par le courtier sont déductibles de votre impôt sur le revenu au niveau des revenus de capitaux mobiliers, d’autres non.
Enfin au delà de 15000 € de cession par an, la totalité des plus values sont imposables au taux de 26 % (contributions sociales incluses).
Par conséquent si vous vendez souvent, vous atteignez rapidement ce seuil.

Les tarifs qui vantent l’absence de droits de garde peuvent paraître séduisant à première vue, mais si vous prenez en considération tous ces éléments, ils ne sont intéressant que pour les investisseurs court terme et pour le courtier en bourse.

Il est très rare qu’en achetant une action au début d’un mois, on puisse vendre le mois suivant en faisant de belles plus values.

Il faut faire connaître ce site à tous, il est génial.
Je pensais en créer un pour comparer les courtiers en bourse et il y en avait déjà un de bien !!!! Bravo.

Avatar du membre
webmaster
Messages : 764
Enregistré le : 14/06/2003 15:21
Contact :

Message par webmaster » 26/07/2005 00:42

Bonjour,
BOURSICOTEUR a écrit :De nos jours, le client n’est plus qu’un pigeon qu’il faut arnaquer le plus possible jusqu’à ce qu’il parte.
Attention à la diffamation ! Les courtiers internet n'ont aucun intérêt à essayer d'arnaquer leurs clients. Ils proposent un service en échange d'un tarif. Leur modèle économique consistant à automatiser au maximum le traitement de l'information implique probablement des investissements assez importants qu'ils doivent rentabiliser, ce qui les oblige plutôt à essayer de détenir un nombre important de clients. Leur stratégie devant ensuite consister à rendre les clients en question les plus actifs possibles. Une stratégie consistant à presser le client jusqu'à ce qu'il parte serait un suicide, sauf peut-être pour les clients très peu actifs et très peu capitalisés (et encore cette stratégie ne serait probablement pas bonne sur le long terme). Il convient pour l'investisseur de bien analyser ses besoins et de comparer les offres des différents courtiers pour choisir la plus appropriée. Ceux qui ont connu les courtiers 'traditionnels' mesurent la différence de coûts et de services offerte par les courtiers internet. Non pas que ceux-ci soient des philantropes, loin de là. Il s'agit juste d'une industrie de services comme une autre. Comme une autre à l'exception d'un point, parfois plus gênant : la position particulière de détenteur de fonds du courtier, qui peut poser problème, surtout lorsqu'elle est associée pour le client cette fois à un coût de changement parfois important. Coût d'autant plus gênant lorsque le client est "victime" d'un changement gratuit pour le coup, mais non souhaité lors du rachat de son courtier par un autre. La stratégie du courtier se faisant alors éventuellement au détriment de certains clients du courtier absorbé. Ces situations méritent d'être dénoncées mais ne justifient pas une généralisation et un raccourci aussi lapidaire que celui cité.
BOURSICOTEUR a écrit :Par conséquent, si vous êtes mécontent, si vous avez été dupé, il faut le communiquer partout, à tout le monde (bouches à oreilles, internet….) en évitant autant que possible la diffamation.
En évitant ABSOLUMENT toute diffamation car outre son illégalité, celle-ci ne fait pas avancer les choses. En cas de problème, il est bon de savoir que l'AMF propose les services gracieux d'un médiateur. J'ajouterai que je suis surpris de constater le rapport entre le nombre de commentaires négatifs et le nombre de commentaires positifs déposés sur le site depuis que cette possibilité existe.
BOURSICOTEUR a écrit :Le choix d’un courtier en ligne n’échappe pas à cette règle. Ce choix doit être mûrement réfléchi car il vous engage pour plusieurs années. Et très souvent changer d’intermédiaire financier est un chemin de croix. Les coûts de transferts sont souvent dissuasifs.
Effectivement, les coûts de transferts sont souvent élevés, mais heureusement de nombreux courtiers proposent de les prendre au moins partiellement à leur charge. Reste la durée du transfert, laquelle peut aussi parfois se révéler prohibitive.
BOURSICOTEUR a écrit :Certains frais facturés par le courtier sont déductibles de votre impôt sur le revenu au niveau des revenus de capitaux mobiliers, d’autres non.
Cela mérite d'être souligné. Je vais l'ajouter à la page de choix d'un courtier. Merci pour cette suggestion.
BOURSICOTEUR a écrit :Les tarifs qui vantent l’absence de droits de garde peuvent paraître séduisant à première vue, mais si vous prenez en considération tous ces éléments, ils ne sont intéressant que pour les investisseurs court terme et pour le courtier en bourse.
Il est très rare qu’en achetant une action au début d’un mois, on puisse vendre le mois suivant en faisant de belles plus values.
Oui, mais cela ne pose problème que pour l'investisseur dont le compte ne permet d'investir que dans une seule ligne de titres, ce qui est de toute manière largement déconseillé du fait de l'impossibilité de diversifier les risques pris. Dans ce cas, il est probablement préférable de se tourner vers des produits de type Sicavs ou FCPs. Par contre le problème ressurgit si l'on souhaite investir dans un tracker.
BOURSICOTEUR a écrit :Il faut faire connaître ce site à tous, il est génial.
Je pensais en créer un pour comparer les courtiers en bourse et il y en avait déjà un de bien !!!! Bravo.
Merci :oops:.

Webmaster

gigi
Messages : 1000
Enregistré le : 09/01/2005 20:30
Localisation : Paris
Contact :

Sur les commentaires.

Message par gigi » 26/07/2005 21:56

Webmaster a écrit:
J'ajouterai que je suis surpris de constater le rapport entre le nombre de commentaires négatifs et le nombre de commentaires positifs déposés sur le site depuis que cette possibilité existe.
Il n'y a pas à être surpris si le nombre de commentaires négatifs dépasse le nombre de commentaires positif. En effet, quand on est satistait d'un service, généralement, on en parle pas, ou à 1 ou 2 personnes. Quand on est insatisfait, on le diffuse largement: statistiquement plus de 10 fois !
C'est ainsi que réagit le Français, qui est un peu "gueulard" et "grognon" par principe...

BOURSICOTEUR a écrit:
Et très souvent changer d’intermédiaire financier est un chemin de croix. Les coûts de transferts sont souvent dissuasifs.
C'est faux. En général le courtier qui reçoit un nouveau client, s'arrange pour organiser le transfert, et généralement offre les frais de transfert sur justificatif. Ce geste commercial est généralement fait. Si le temps de trnasfert est long (en général 1 mois), c'est souvent que le courtier que vous quittez traine les pieds pour transférer les titres... pour se donner une ultime chance de vous retenir ?

Le seul vrai reproche que l'on peut faire aux courtiers en ligne, c'est d'afficher leur tarif en gros HORS TAXES !!. Or, un particulier paye la TVA à 19.6%, et c'est un peu malhonête de donner le coût HT. Ceci étant, comme tous les courtiers le font, ils sont tous à blamer sur ce point... même s'ils vous disent qu'ils affichent TTC (c'est vrai: mais en tout petit caractères...)

william

Message par william » 17/12/2005 12:40

Bonjour tout le monde! J'aimerai bien me lancer dans la bourse, mais je connais strictement rien! Quelqu'un pourai m'apprendre ??

TRACOR
Messages : 6
Enregistré le : 10/11/2005 16:50

Message par TRACOR » 18/12/2005 13:48

William,

Te lances pas trop fort au début .
Mieux vaut faire de petits pas.
Bof, quelqun s'occupera bien de ton cas. Patience. :roll:

Ah, les gars j'oubliai.
Les courtiers y mettent pas la tva , normal.
Avec toutes ces grosses fortunes qui quittent le pays, y sont plus résidents. (plus de tva à payer)
Ces courtiers éspèrent peut-étre les avoir comme futurs clients non-résident . :lol:

J-B

Message par J-B » 20/12/2005 15:38

Bonjour william

Le premier commandement est : Ne met que ton argent, celui que tu n'utilise pas, moi j'ai mis le livret A pas plus.

Je suis aussi debutant et j'ai commencè par: l'analyse technique (le reste c trop galere), mais il faut bien te dire que tu doit etre tout le temp derriere tes actions; oublis les un peut; et il ferons ce qu'ils veulent; donc : tient toi au courant et regarde les tout les jours; et n'oublis pas de mettre des stop de protections.
Ne joue pas au "day trayding" a moins d'avoir un super prof qui fait ça depuis plus de 10 ans (dans ce cas la presente le moi :-) de suite !!!!!!!!!!!)
essay de viser le cour/moyen terme.

En A.T., Le mieux c'est que tu commences par la lecture (une facile a comprendre pour un profane et instructive):
http://www.bnains.org/livres/systemes_e ... instein_01

sinon en logiciel il y a :
_ Altistock (qui plante un peu chez moi)
_ Xtrade
_ merops
il sont tous FREE
tu telecharges les cours chez:
abcbourse , boursorama , t'as le chois :)
sous linux il y en a d'autre.

ensuite les tarifs:

Au niveau des banques "la poste" est la moins chere de toute ! (les banques ne renseigne jamais sur l'actualitee!)

les brokers: fortuneo et bourse direct (ou il faut tchatcher pour obtenir un tarif correct ) sont les moins chere, et Dubus (faut voir ql tarif tu vas uriliser)
Le top c'est de regarder: http://www.bnains.org/courtage/palmares.php

au impots il aditionne aller+les retour et si le tout est inferieure a 15000€ (100.000Fr) tu n'est pas imposable. Si depasser les gain sont majorès de 26% mais les pertes sont deductible des impots pendant 10ans .
sinon il te reste le PEA qui te bloque l'argent 5à8ans mais rien n'est imposable.
le mieux est de te renseigner .

quelque commandements boursier:
http://www.abcbourse.com/Apprendre/4_le ... ments.html

un pro ma dit qu'il faut avoir 20 titre (compagnie) different au maximum


Cordialement
Jean-Baptiste
p.s: lit : http://www.bnains.org/forums/viewtopic.php?t=736

Panka
Messages : 1
Enregistré le : 13/11/2008 18:33

Aide choix 1er Broker

Message par Panka » 13/11/2008 18:36

Bonjour,

Je suis à la recherche du broker qui me conviendra le mieux, j’ai effectué plusieures recherches mais vous sollicite pour des compléments d’infos.

1) Mon profil :

Marché : marché des actions en france + matières premières (pétrole et or)
Je suis preneur de conseils et informations des sites (analyses, etc.)
Réactivité et cours en temps réel (même si je vais avoir un profil plus d’investisseur que de day trader).
Nature des ordres : suiveurs et à seuil de déclenchement.
Budget : 500e souhaité (je peux mettre 1000€)
Ordres : selon les évolutions des cours mais < 5/moi
Nombre lignes : < 5 (du moins au début)

2) Les brokers que je retiens :

Fortunéo – « petits ordres »
+ : Pas cher (ordres, droit de garde, pas de frais de clôture, etc.)
- : Visiblement soumis à de nombreux plantages, un décalage avec le cours réel

Boursorama – « invest classic »
+ : Site stable, rapide, sérieux
- : Plus cher que fortunéo (ordres, marchés étrangers, etc.)

Points pas clairs :
- Y a-t-il des frais de clôture ?
- Les 150e de frais remboursés correspondent à quoi ?
- Y a-t-il un montant mini d’ordre passé pour ne pas payer les droits de garde ?


Bourse direct – « direct premium »
- L’investissement minimal est-il bien de 4 500€ ? (point éliminatoire pour moi)

BinckBank : j’ai peu d’infos sur eux
- Y a-t-il des frais de clôture ?

Brokers éliminés (à juste titre ?)
- Dubus : frais de garde importants (et j’ai pas piger leur système de remboursement …)
- Cortal consors : beaucoup d’avis négatifs

Selon vous quel broker est le plus adapté ?
A défaut d’une réponse à cette question, des réponses apportées à mes interrogations sur les brokers me permettront de me forger moi-même un avis.


3) Questions d’ordre général

- Les montants minimums pour l’ouverture d’un compte doivent-ils êtres obligatoirement et intégralement placés en actions ?
- Au niveau des impôts et autres taxes, étant non imposable j’ai lu qu’il valait mieux opter pour le prélèvement libératoire sur IR. IR = Impôt sur le revenu ?
Ce taux est de combien, 18% ?

redpen
Messages : 1
Enregistré le : 20/04/2009 04:59

Message par redpen » 20/04/2009 05:06

des explications, pour moi, évidemment !:lol: :roll:
simulation
assurance vie

sontom115
Messages : 1
Enregistré le : 27/05/2009 09:13

Message par sontom115 » 27/05/2009 09:14

Salut les gars, Im a newbie. Nice à participer à ce forum. :roll: :oops:

fiscalite assurance vie

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités