Le Contrarien - A propos...

Si vous vous demandez qui je suis et pourquoi j'ai installé cette page web, voici quelques éléments de réponse.

J'ai décidé de créer une page personnelle par hobby, dans un but d'auto-apprentissage. Le market timing m'a semblé un sujet approprié :

  • La bourse m'intéresse
  • Les méthodes de market timing sont peu connues
  • J'ai quelque chose à dire
  • Ecrire là-dessus me permet de structurer mes pensées

Comment en suis-je venu à utiliser ces méthodes? A la base, je suis un petit boursicoteur. J'ai quelque expérience sur les marchés: les obligations depuis 1986, les matières premières depuis 1990 et les actions depuis 1995. Les obligations, c'était à titre professionnel. Les matières premières, ça l'est toujours. Les actions, c'est en tant qu'investisseur privé.

En 1995, je me suis mis aux actions, avec deux approches:

  • Le swing trading de futures et options sur indice, mais c'est une autre histoire et le sujet d'un autre site
  • La sélection de petites valeurs dans une optique moyen à long terme

Tout allait bien jusqu'en 1999. Mais cette année là: horreur! Mes petites valeurs montèrent de quelques %, le CAC 40 gagna plus de 50%. La hausse du CAC 40 en 1999 fut extraordinairement concentrée. Seules quelques valeurs, les plus grosses capitalisations, portèrent l'indice à des sommets. Le reste du marché, le vrai marché, baissait.

Une telle sous-performance m'amena à remettre en cause mes méthodes. Je connaissais déjà les techniques de market timing. Je ne les avais jamais appliquées. Je décidai de le faire illico. Je ne serais plus jamais pris au dépourvu par la hausse d'un compartiment du marché.

Je n'ai pas à me plaindre de cette décision. J'ai gagné de l'argent en 2000 et 2001, années difficiles pour beaucoup d'investisseurs. 2002 démarre bien. J'attribue mon succés de ces dernières années au market timing.

Bonne chance à vous aussi. Courez avec les taureaux, chassez avec les ours !


Puce rouge Retour au sommaire du 'Contrarien'   Puce rouge Retour au sommaire de 'La Bourse pour les nains'