Courtier en ligne : comparatif basé sur plus de 2 000 avis

Dernière mise à jour le 31 octobre 2021

Voilà plus de 20 ans que nous récoltons des avis et comparons les frais de courtage pour permettre aux actuels et futurs investisseurs de trouver le meilleur courtier en Bourse. Nos fiches détaillées combinées avec plus de 2 000 avis indépendants sur les offres de chaque courtier en ligne vous permettront de faire le bon choix.

Sommaire :

Meilleur courtier bourse : le comparatif

Trouvez le courtier en bourse adapté à votre besoin grâce au plus ancien comparatif de courtiers en ligne.

Note importante : un courtier en ligne est un courtier en Bourse qui qui offre un accès à TOUS les titres cotés à la Bourse de Paris ainsi qu'à de nombreuses autres places financières. Les courtiers forex et CFD ne figurent pas dans ce comparatif de courtiers en ligne car ils ne proposent pas les mêmes services.

Comparatif des courtier en ligne et courtier en bourse
 COURTIER  COUT  NOTE 
Degiro 43€ / an

12.0 / 20
49 avis

Bourse Direct 132€ / an

10.4 / 20
203 avis

Saxo Banque 189€ / an

8.4 / 20
22 avis

Fortuneo 256€ / an

10.1 / 20
246 avis

BforBank 274€ / an

13.4 / 20
7 avis

Interactive Broker 274€ / an

14.0 / 20
33 avis

Easy Bourse 299€ / an

11.3 / 20
28 avis

Hello Bank 390€ / an

9.2 / 20
4 avis

Boursorama 468€ / an

11.6 / 20
194 avis

MesActions 478€ / an

11.4 / 20
27 avis

ABS 523€ / an

10.4 / 20
19 avis

ING Direct 527€ / an

9.7 / 20
85 avis

Monabanq 531€ / an

Tradebox 617€ / an

HSBC Invest 794€ / an

7.2 / 20
4 avis

Axa Banque 809€ / an

6.4 / 20
15 avis

La Banque Postale 814€ / an

10.5 / 20
38 avis

Barclays 1051€ / an

12.0 / 20
8 avis

B*Capital 1058€ / an

12.0 / 20
2 avis

SicavOnline 1536€ / an

14.0 / 20
7 avis

iDealing ?

10.0 / 20
20 avis

La Compagnie 1818 ?

9.7 / 20
36 avis

Présentation des trois meilleurs courtiers en ligne

Selon nous, les trois meilleurs courtiers en ligne sont les suivants :

Degiro, courtier en ligne le moins cher pour un Compte-Titres

Degiro

Créé en 2013 aux Pays-Bas, Degiro est aujourd'hui présent dans 18 pays et compte plus d'un million de clients.

Racheté fin 2020 par Flatex, courtier en Bourse allemand, le nouvel ensemble a uni ses forces au sein de FlatexDEGIRO Bank AG qui centralise l'exécution des ordres en provenance des clients des deux marques, lesquelles ont été conservées.

En France, Degiro est à la fois le courtier en Bourse le moins cher pour un Compte-Titres Ordinaire (CTO) et l'un des brokers en ligne les plus appréciés de ses clients.

Points forts :

  • ✔️ courtier en ligne le moins cher de notre comparatif ;
  • ✔️ la structure tarifaire de Degiro, constituée d'un tarif unique est très simple et ne présente aucun effet d'escalier ;
  • ✔️ pas de pénalité en cas d'inactivité ;
  • ✔️ les outils proposés par Degiro sont appréciés de ses clients, ainsi que la possibilité d'accès à un très grand nombre de places financières internationales ;
  • ✔️ le service client de Degiro était plébiscité par ses clients jusqu'au début de la crise du COVID. L'afflux de nouveaux clients, souvent débutants a manifestement dégradé les capacités de réponse de Degiro, mais ce problème temporaire semble aujourd'hui résolu.

Points faibles :

  • ❌ malheureusement et bien que Degiro en ait annoncé plusieurs fois la possibilité prochaine, il n'est pas possible d'ouvrir un PEA chez ce courtier en ligne ;
  • ❌ Degiro fournit assez peu d'informations, analyses et conseils ;
  • ❌ les déclarations d'impôt sont plus compliquées qu'avec un courtier en ligne Français ;
  • ❌ en cas de faillite le traitement des demandes d'indemnisation sera réalisé aux Pays Bas ou en Allemagne.

Pour une analyse détaillée de l'offre et des services Degiro, vous pouvez consulter notre dossier Degiro avis.

Notre avis : courtier en ligne à privilégier pour un Compte-Titres Ordinaire actif.

Bourse Direct, courtier en ligne le moins cher pour un PEA

Bourse Direct

Dernier courtier en Bourse français indépendant, Bourse Direct est un courtier en ligne proposant une gamme de services complète, commercialisés sous sa propre marque mais aussi sous les marques « Mes Actions » et « Capitol ». Créé en 1996, contrairement à bon nombre de ses concurrents de l'époque, Bourse Direct est parvenu à survivre à l'éclatement de la bulle internet en 2000 et a ensuite consolidé ses positions via son rachat par la société Viel & Compagnie et la fusion avec plusieurs autres courtiers en ligne.

Aujourd'hui Bourse Direct compte plus de 200 000 clients.

Points forts :

  • ✔️ Bourse Direct est le courtier en ligne le moins cher pour un Plan d'Epargne en Actions (PEA). Sa structure tarifaire constituée d'un seul tarif est simple ;
  • ✔️ Bourse Direct dispose de quatre agences physiques à Lille, Lyon Paris et Toulouse, où il est possible de bénéficier de formations gratuites d'initiation à la Bourse et d'utilisation des outils mis à disposition. Des webinaires gratuits sont aussi régulièrement organisés ;
  • ✔️ pas de pénalité en cas d'inactivité ;
  • ✔️ accès aux principales places internationales ;
  • ✔️ avec l'acquisition d'Arobas Finance (spécialiste en gestion de patrimoine), Bourse Direct dispose d'une offre d'épargne assez riche ;
  • ✔️ régulé par l'AMF, en cas de litige ou de faillite, les démarches d'indemnisation seront beaucoup plus simples que pour un courtier en ligne étranger.

Points faibles :

  • ❌ de nombreux clients se plaignent du manque de disponibilité et de la qualité du service clients de Bourse Direct ;
  • ❌ d'autres clients de plaignent de délais particulièrement longs pour la fermeture de compte, le transfert de compte, le versement ou le retrait d'argent. Pour éviter ces désagréments il est important de bien suivre les procédures proposées.

Notre avis : courtier en Bourse à privilégier pour un PEA ou un Compte-Titres Ordinaire peu actif ou par des clients actifs autonomes n'exigeant pas de la part de leur courtier un accompagnement personnalisé.

BforBank courtier en ligne adapté pour les débutants

BforBank

Créé en 2009 par le Crédit Agricole, BforBank est l'une des banques en ligne les plus en vues. Si son offre de courtage en ligne n'est pas la moins chère, ses services en tant que broker Bourse comptent parmi les mieux appréciés selon les avis déposés par ses utilisateurs.

Points forts :

  • ✔️ filiale du Crédit Agricole : risque de faillite ou de rachat plus faible que pour un courtier Bourse indépendant ;
  • ✔️ service client bien noté ;
  • ✔️ offre une palette de services très large ;
  • ✔️ structure tarifaire simple avec un seul tarif.

Points faibles :

  • ❌ tarifs un peu plus élevés que ses concurrents les moins chers ;
  • ❌ dépôt minimum de 1 000 € pour l'ouverture d'un compte, mais est-ce vraiment un inconvénient pour qui souhaite investir en Bourse ?

Notre avis : courtier Bourse à privilégier pour tout type de compte plutôt par des clients peu actifs et souhaitant centraliser leurs comptes chez un même intermédiaire.


Robo-advisor : le courtier en ligne 2.0

Genèse des robo-advisors

Evolution du courtage en Bourse depuis cinquante ans

Toutes les études menées depuis maintenant plus de soixante ans montrent que la majorité des particuliers qui gèrent leur portefeuille eux-mêmes obtiennent une performance inférieure à un placement indiciaire passif. Ces mêmes études montrent que plus ils sont actifs et/ou plus ils ont recours à l'effet de levier (soit directement via des mécanismes de prêts d'argent ou de titres comme le SRD, soit indirectement via des véhicules d'investissement type CFD, warrants, options ou futures), plus l'écart par rapport à une gestion passive s'accroît.

De plus, le suivi d'un portefeuille d'actions ou même de trackers ou ETF demande un minimum de temps et génère des frais (achat de journaux financiers, abonnement à des lettres de conseils, frais de courtage, etc.)

Les courtiers en Bourse traditionnels (anciennement dénommés Sociétés de courtage) proposaient généralement à leurs clients une offre de mandat de gestion, consistant à prendre en charge le capital confié par leur client et à en assurer la gestion selon les objectifs établis lors de l'ouverture du compte.

A la fin des années 90, l'informatisation des marchés boursiers et le développement d'internet ont permis l'avènement des courtiers en ligne et la démocratisation de la gestion en direct.

Si les courtiers en Bourse traditionnels comme Portzamparc ou Wargny ont continué de proposer des mandats de gestion, la concurrence des nouveaux entrants sur le marché du courtage en ligne souvent créés par des banques comme le courtier en ligne Fimatex (devenu Boursorama), ou Bourse Direct (courtier en ligne fondé par la société de courtage Viel) a provoqué une focalisation sur les tarifs de courtage et la diversité des placements accessibles (marchés boursiers étrangers, marchés spécialisés) plutôt que sur le service rendu, privilégiant par ailleurs la spéculation au détriment de l'investissement. On comprend d'ailleurs aisément que la spéculation générant davantage de frais de courtage que l'investissement intérèsse beaucoup plus les courtiers en Bourse !

Dans l'intervalle, les premières générations de clients des courtiers en ligne ont gagnées en maturité et se sont probablement rendu compte du fait que les tarifs et la diversité des véhicules d'investissement ne sont pas les principaux facteurs de la performance. De plus, la démocratisation de l'usage d'internet notamment via l'avènement des réseaux sans fil a conduit vers les courtiers en ligne de nouvelles cohortes de clients plus enclins à consommer un service qu'à comprendre les arcanes de fonctionnement de produits d'investissement ou de spéculation complexes.

En parallèle, de nombreuses études académiques ont continué d'apporter des preuves de la supériorité d'une gestion passive raisonnée et construite en fonction d'objectifs raisonnables sur une gestion active consommatrice en temps et en frais de courtage et de portage, productrice d'angoisses et génératrice de médiocres performances.

En réaction à ces études, l'offre de trackers ou d'ETF ayant vu le jour (en France) au début des années 2000 va se diversifier et s'étendre, offrant ainsi aux investisseurs un moyen simple et peu coûteux d'investissement indexé sur des indices et thématiques de plus en plus variés.

Enfin, l'assurance vie, placement préféré des Français en particulier sur les fonds euros ayant subi de plein fouet la politique de taux bas appliquée par les différents banques centrales n'assure plus le rôle de « placement de bon père de famille » et notamment d'épargne à long terme en vue de la retraite qu'elle avait endossé depuis son essort à la fin des années 1970.

Sur la base de ces différents évènements et/ou évolutions, un nouveau genre de courtier en ligne a vu le jour il y a quelques années, qualifiés de « robo-advisors » car il s'agit finalement de mandats de gestion dont le pilotage est assurée en grande partie par des algorithmes automatisés plutôt que par des gérants de portefeuille humains agissant de manière discrétionnaire. Il s'agit en fait du meilleur des deux mondes qui pourrait être qualifié de conseiller financier digital car il s'agit d'utiliser des algorithmes d'investissement mais supervisés par des conseillers financiers et gérants humains. Ces courtiers en ligne 2.0 vous proposent ainsi d'obtenir les meilleures performances possibles via une gestion passive optimisant la composition de votre portefeuille tout en assurant la meilleure diversification possible de celui-ci.

Comparatif des robo-advisors ou robots conseillers en investissement

Comparatif des robo-advisor ou courtiers en lignes 2.0
  Logo Yomoni Logo Nalo Logo WeSave Logo Birdee
Enveloppes
proposées
Assurance-vie
Compte-Titres
PEA
PER
Assurance-vie Assurance-vie Assurance-vie
Compte-Titres
Véhicules
d'investissement
100% ETF 100% ETF 100% ETF « Essentiellement » ETF
Stratégies 19

- 10 profils d'assurance-vie
- 1 profil PEA
- 8 profils Compte-Titres
5 portefeuilles 1 :

- Eco-responsable
- Standard
- Complémentaire PEA
- Sans immobilier
- Epargne de précaution
10 5 portefeuilles :

- Dynamique
- Protecteur
- Modéré
- Stable
- Défensif
Frais annuels 1,6% 0,85% sur les fonds euros

1,65% par an sur les Unités de Compte
1,5% 1,3%
Versement initial 1 000 € 1 000 € 300 €
(5 000 € pour la partie SCPI)
50 € Compte-Titres
1 000 €Assurance-Vie
Versements ultérieurs ou programmés ??? 1 000 € 300 €
(5 000 € pour la partie SCPI)
50 €
Statuts - Société de gestion de portefeuille
- Courtier en assurance
- Courtier en assurance
- Conseiller en investissements
- Courtier en assurance
- Conseiller en investissements
Entreprise d'investissement, Gérant de Fortune
Régulations AMF
ACPR
AMF
ACPR
AMF
ACPR
CSFF
Assurance-vie :
Assureur
Suravenir
Generali Vie Suravenir Cardif
Assurance-vie :
Contrats
Contrat collectif Contrat individuel Contrat individuel Contrat collectif
Actionnaires de référence Crédit Mutuel Arkéa et Weber Investissements. Indépendant Amundi BNP Paribas Asset Management.
Comptes détenus par Sutor Bank (les fonds y sont transférés via un compte BNP).

Courtier en ligne Nalo : l'assurance-vie 2.0

Nalo se distingue par son approche « Multiprojet ». Elle permet à chaque client de gérer plusieurs projets d'épargne distincts au sein du même compte, de réaliser des transferts de fonds entre projets et de créer de nouveaux projets en bénéficiant de l'antériorité du contrat d'assurance-vie déjà souscrit.

Pour chaque projet, une allocation d'actifs sur mesure optimisée selon vos objectifs et votre situation est réalisée.

La seule enveloppe disponible est l'assurance-vie (contrat Nalo Patrimoine) car celle-ci permet à Nalo de proposer de sécuriser une partie de votre épargne et/ou de vos gains au travers d'investissement dans le fonds euros Netissima.

Le contrat d'assurance-vie « Nalo Patrimoine » proposé par Nalo est un contrat individuel, ce qui garantit les conditions (notamment en terme de frais) pour toute la durée de celui-ci, contrairement aux contrats collectifs qui peuvent être revus de manière unilatérale par leur assureur.

Pour le projet « Epargne de précaution » Nalo s'appuie sur un ETF investi sur un panier diversifié d'obligations fourni par la société BlackRock.

L'offre Nalo est accessible à partir d'un dépôt de 1 000 €. Les frais de gestion appliqués sont de 0,85% sur les fonds euros et 1,65% sur les unités de compte. Si vos objectifs et votre situation vous conduisent plutôt vers un portefeuille constitué principalement d'unités de comptes (c'est à dire d'ETF actions ou obligations, ou de SCPI), alors ce courtier ne sera peut-être pas le plus intéressant pour vous.

Courtier en Bourse Yomoni : le mandat de gestion 2.0

Yomoni propose de gérer votre épargne pour votre compte via une gestion indicielle basée sur des ETF et une stratégie adaptée à votre profil. Le processus d'investissement est découpé en trois phases distinctes :

  • Phase 1 : Yomoni vous aide à définir votre stratégie d'investissement selon les critères pertinents, dont les principaux sont :
    • votre âge et votre situation, qui déterminent notamment votre capacité d'épargne future (via votre capital travail) ;
    • votre aversion au risque, qui détermine le niveau de risque qui vous permettra de garder le cap pendant toute la durée de votre investissement ;
    • votre patrimoine actuel, qui détermine le .
    • votre projet (préparation de la retraite, d'un achat immobilier, des études de vos enfants...), qui détermine votre horizon d'investissement.
    Yomoni vous propose toutes les enveloppes existantes : Compte-Titres Ordinaire (CTO), Plan d'Epargne en Actions (PEA), Plan d'Epargne Retraite (PER) et Assurance-Vie. Le choix de l'enveloppe est réalisé en fonction de la stratégie d'investissement précédemment définie.
  • Phase 2 : composition du portefeuille : il s'agit ici de choisir les classes d'actifs (actions, obligations...) qui composeront votre portefeuille en fonction de la stratégie d'investissement déterminée lors de la phase précédente.
  • Phase 3 : optimisation du portefeuille : cette phase consiste à sélectionner les actifs qui composeront votre portefeuille parmi les classes d'actifs déterminées lors de la phase précédente.

Les actifs seront choisis en fonction d'algorithme d'optimisation qui détermineront la proportion de chaque actif à mettre en portefeuille de manière à maximiser la performance tout en minimisant le risque. Tous les actifs utilisés sont des ETF.

Cette phase d'optimisation sera réalisée de manière récurrente afin de conserver un portefeuille optimisé et en adéquation avec la stratégie d'investissement définie lors de la phase 1.

En terme de tarifs, l'offre de Yomoni est simple : des frais de gestion de 1,6% par an sont appliqués. La tarification est donc très claire. Il ne s'agit pas de l'offre la moins chère du secteur mais elle ne semble pas prohibitive au regard des services proposés en contrepartie.

Le contrat d'assurance-vie « Yomoni Vie » est un contrat collectif. Les conditions du contrat et notamment les frais de gestion appliqués peuvent donc être revues de manière unilatérale par l'assureur.

Yomoni dispose des agréments de Société de Gestion de Portefeuille et de Courtier en assurance, régulés par des organismes français, ce qui peut prsenter certains avantages en terme de garantie des avoirs et de gestion d'éventuels litiges.

WeSave : plate-forme de gestion de votre épargne

WeSave se présente comme une « plate-forme de gestion d'épargne », constituée de trois pilliers :

  • une offre d'épargne pilotée basée sur des contrats d'assurance vie multi-supports individuels gérés par l'assureur Suravenir :
    • « WeSave Patrimoine » avec dix profils de gestion gestion différents (P1 à P10 selon le niveau de risque accepté) ;
    • « WeSave Capitalisation » orienté vers la transmission de patrimoine ;
    • « WeSave Family » avec dix profils de gestion différents et dédié aux enfants mineurs ;
  • un aggrégateur de comptes intelligent permettant d'analyser l'ensemble de vos comptes bancaires, vous offrir une vision globale de votre patrimoine et de vous apporter des conseils d'optimisation ;
  • une plate-forme de distribution de SCPI en partenariat avec Arkea Immobilier Conseil permettant d'investir en ligne dans un grand nombre de SCPI avec un montant minimum de 5 000 € en bénéficiant d'une assistance au choix du véhicule d'investissement.

Les véhicules d'investissement utilisés sont des ETF.

Les contrats d'assurance-vie « WeSave Patrimoine », « WeSave Patrimoine Capitalisation » proposés par WeSave sont des contrats individuels, ce qui garantit les conditions (notamment en terme de frais) pour toute la durée de celui-ci, contrairement aux contrats collectifs qui peuvent être revus de manière unilatérale par leur assureur.

Frais de gestion : 1,6% par an au maximum.

Les conditions contractuelles des différents produits proposés sont librement disponibles en téléchargement, ce qui n'est pas le cas pour les offres des autres acteurs.

Birdee : l'investissement responsable

Birdee privilégie les investissements responsables et propose des portefeuilles logés au sein d'enveloppes de type Compte-Titre Ordinaire ou Assurance-Vie.

Birdee propose une approche un peu différente avec les phases suivantes :

  • détermination de votre profil de risque ;
  • choix de l'enveloppe d'investissement et de votre thématique d'investissement préférée (biotech, TPE/PME, immobilier ou générique) ;
  • choix du montant de votre investissement avec la possibilité de mettre en place un investissement mensuel.

Birdee est l'acteur le moins cher du secteur avec des frais annuels de 1% auxquels s'ajoutent les frais de gestion des ETF de 0,3%.

Le contrat d'assurance-vie « Birdee Vie » est un contrat collectif. Les conditions du contrat et notamment les frais de gestion appliqués peuvent donc être revues de manière unilatérale par l'assureur.


Courtage en ligne Forex et CFD

Bien qu'ils affichent des coûts de transaction en Bourse pratiquement nuls, les courtiers en ligne orientés Forex et CFD sont absents de notre comparatif de courtiers en ligne car leur modèle économique est celui des anciens teneurs de marché : contrairement à un courtier en Bourse « normal », ces brokers en ligne ne sont pas seulement des intermédiaires entre une place de marché et un trader ou investisseur. Ils gèrent en fait leur propre place de marché, soit en mariant directement les ordres de leurs clients entre eux, soit en se posant comme contrepartie des ordres de Bourse de leurs clients.

Cela pose plusieurs problèmes ou questions :

  • certains brokers forex CFD ne proposent tout simplement pas l'achat d'actions ou d'ETF en direct. Ils proposent uniquement l'achat ou la vente de CFD ;
  • pour les brokers qui permettent d'intervenir directement sur les actions, il n'est pas possible d'acheter des actions en ligne peu liquides via ces courtiers car cela les obligerait à détenir des titres des sociétés correspondantes ;
  • il n'existe pas de carnet d'ordres, seul un prix d'achat/vente est affiché, la fourchette (différence entre le prix de la meilleure offre de vente et le prix de la meilleure offre d'achat) n'existe pas. Du moins elle n'existe pas pour le client. En fair le broker cfd se rémunère en partie en jouant sur cette fourchette. Cela permet au courtier d'afficher des tarifs de transaction nuls ou très faibles alors qu'en réalité vous achetez une action un tout petit peu plus cher que sur une place de marché officielle et la vendez un tout petit peu moins cher.

De plus, les courtiers ou brokers cfd incitent leurs clients à trader via des CFD (Contract For Exchange), instruments financiers qui offrent des effets de levier très importants. Toutes les études commanditées par les différentes autorités de régulation montrent que l'immense majorité des traders utilisant des CFD perdent de l'argent. Ainsi par exemple, les résultats d'une étude publiée par l'AMF en 2014 sur plus de 14 000 clients de brokers CFD et Forex montrent que plus de 89% des clients étaient perdants avec un résultat moyen négatif de 10 887 euros par client.

Enfin aucun courtier Forex CFD ne bénéficie du fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) français. Les garanties offertes sont celles d'autres fonds de garantie, par exemple l'« Investor Compensation Fund » chypriote (cas des brokers Admiral Markets et eToro) ou de l'« Investors Compensation Scheme » polonais (cas du boker XTB). Certains brokers Forex CFD comme Admiral Markets proposent en sus une assurance sans frais supplémentaire, mais dans tous les cas les garanties sont assujetties à des institutions étrangères ce qui complexifie grandement les démarches à réaliser en cas de problème.

Tout cela incite à conseiller d'éviter les brokers CFD et Forex. Cependant il existe un cas d'usage potentiellement intéressant pour les investisseurs qui souhaitent acheter des actions non éligibles au PEA sur des places étrangères.

En effet les courtiers en Bourse et les courtiers en ligne « traditionnels » ciblent généralement une clientèle nationale avec une offre principalement orientée vers des CTO (Comptes-Titres Ordinaires) et des PEA (Plan d'Epargne en Actions) destinés à loger des action d'entreprises nationales. Ces dix dernières années, ces courtiers ont progressivement proposé l'accès aux principales places boursières étrangères. Cependant l'achat d'actions sur des places étangères est souvent assorti de frais exhorbitants, souvent associés à des frais de change, le tout avec des minimum de perception souvent assez élevés.

Or les courtiers Forex CFD sont nativement focalisés sur des marchés internationaux. Pour ceux qui l'ignoreraient Forex est l'acronyme de « Foreign Exchange market » ou » marché des changes « en français. L'activité de base du Forex est le trading de paires de monnaies, activité internationale par essence.

Depuis quelques années les brokers Forex CFD essaient de se diversifier, vers les cryptomonnaies bien évidemment, puisque cela se rapproche du marché des devises, mais aussi vers le trading d'actions.

Du fait de leur modèle économique, les courtiers Forex CFD proposent ainsi un accès à un très grand nombre d'actions internationales, à des tarifs très compétitifs, et ce d'autant plus pour des investisseurs que pour des traders. En effet un investisseur va profiter du modèle économique de ces courtiers car :

  • l'investisseur n'utilise pas d'effet de levier, il échappe donc aux coûts prohibitifs de prêts d'argent pour l'achat d'actions à découvert ;
  • l'investisseur ne vend pas à découvert, il échappe donc aux coûts prohibitifs de prêt de liquide ;
  • l'investisseur investit sur des titres très liquides (puisque ce sont les seuls proposés), les frais » de fourchette « et de change sont donc négligeables ;
  • l'investisseur conserve ses titres un certain temps et profite de l'absence de frais d'inactivité ou de garde. Les courtiers Forex CFD ciblant une clientèle de traders très actifs se rémunèrent uniquement sur les transactions et les prêts (de titres ou de liquide) mais n'imposent en général aucun frais d'inactivité ou de garde.

If faut cependant être bien conscient des écarts entre promesses marketing et réalité. Ainsi notre comparatif détaillé et argumenté des brokers bourse Degiro et eToro montre clairement la supériorité de l'offre Degiro.

Néanmoins, l'ouverture d'un compte titres chez un courtier en ligne Forex CFD peut être pertinente pour un investisseur souhaitant acheter des actions étrangères non éligibles au PEA ou des actions française en échappant à la TTF. L'idéal pour limiter les frais consiste à ouvrir un compte dans la monnaie correspondant aux achats d'actions enviasgés, par exemple un compte en USD pour l'achat et la détention d'actions américaines sur les marchés Amex, Nasdaq ou Nyse.

Comparatif de brokers Forex CFD

Comparatif des courtiers Forex CFD
  Logo Admiral Markets Logo eToro Logo XTB
Dépôt
minimum
50 € 50 € Aucun
Nombre
de pays
accessibles
16 16 16
Nombre
d'actions
accessibles
3 281 2 192 2 970
Nombre
d'ETF
accessibles
182 257 274
Actions
par pays
Allemage (Xetra) 132
Australie (ASX) 146
Belgique (Euronext) 41
Danemark (CSE) 35
Espagne (BME) 43
Etats-Unis (Amex) 17
Etats-Unis (Nasdaq) 821
Etats-Unis (Nyse) 1304
Finlande (Nasdaq) 21
France (Euronext) 108
Japon (TSE) 192
Norvège (Nasdaq) 32
Pays Bas (Euronext) 43
Portugal (Euronext) 5
Royaume Uni (LSE) 252
Suède (Nasdaq) 89
Allemagne 115
Arabie Saoudite 1
Belgique 13
Danemark 22
Espagne 41
Etats-Unis 1639
Finlande 20
France 106
Hong Kong 134
Italie 43
Norvège 24
Pays Bas 37
Portugal 3
Royaume Uni 301
Suède 44
Suisse 49
Allemagne 131
Belgique 24
Danemark 29
Espagne 95
Etats-Unis 1690
Finlande 30
France 147
Italie 59
Norvège 41
Pays Bas 39
Pologne 327
Portugal 18
Royaume Uni 253
Suisse 30
Suède 50
Tchéquie 11
Commission actions US 0,02 USD par action + taux USD/EUR
1 USD minimum
0 Si vous restez sous 100K€ de transactions par mois : 0
Sur la tranche de transactions au-delà de 100K€ par mois : 0,2% avec un minimum de 10 €.
Frais d'inactivité 10 € / mois après 2 ans d'inactivité et sans position ouverte 10 € par mois après 12 mois sans connexion 10 € par mois après 12 mois d'inactivité
Frais de conversion de devises 0,30% 0,50% ?
Frais de retrait 2 retraits gratuits par mois 5 $ par retrait Aucun
Expérience 20 ans 14 ans 16 ans
Plateforme Metatrader 5 eToro xStation 5
Nombre de comptes gérés 100 000 ? 353 000
Régulation EU CSEC CSEC PFSA
Fonds de garantie ICF
Assurance LLoyd's
ICF NDS
Protection des avoirs 100 000 euros maximum
20 000 € de la part du FIC
+80 000 € max de la part de Lloyd's
20 000 euros maximum
0 pour les crypto-monnaies
20 100 euros maximum
3 000€ garantis à 100% puis 90% du surplus dans la limite de 22 000 €

Conseils pour choisir son courtier en bourse : méthode scientifique

Trouver son premier courtier pour débuter en bourse ou encore changer de courtier n’est pas une mince affaire. Ce n’est pas seulement une question de sérieux de la société choisie pour passer vos ordres, il s’agit de trouver le service le plus adapté à votre profil d'investisseur. De plus le paysage des courtiers évolue au fil du temps (en particulier avec l’ouverture de nombreuses banques en ligne) et la concurrence est rude !

Un mauvais choix de broker peut entraîner des frais de courtage disproportionnés et donc vous coûter beaucoup plus d’argent que nécessaire. C’est pour cette raison que nous avons écrit ce guide de choix d’un courtier en bourse. Cet article de fond passera en revue les connaissances les plus basiques sur l’investissement en Bourse. Il vous donnera aussi des outils complets pour définir étape par étape votre profil d’investisseur et ainsi votre besoin afin de vous mener au choix le plus judicieux pour votre futur courtier en Bourse.

Pour le lecteur pressé, nous reprenons ci-dessous les principales étapes du choix d'un courtier.

Processus scientifique de choix d'un courtier en Bourse

Identification de vos objectifs

Dans un premier temps, il est nécessaire de faire le point sur vos objectifs. Quels sont-ils ? Epargner en vue de votre retraite ? d'un investissement immobilier ? des études de vos enfants ? d'une transmission de patrimoine ?

Ou bien souhaitez-vous plutôt spéculer ou encore juste vous amuser ?

Les réponses à ces questions vous fourniront des informations précieuses concernant :

  • l'horizon de votre placement ou les horizons de vos placements si vous avez plusieurs objectifs. Ceux-ci peuvent être variables ou fixes. En cas de problème, vous pourrez probablement diférer un projet immobilier de quelques années, mais il n'en sera probablement pas de même pour études de vos enfants !
  • indépendamment de votre aversion ou de votre appétence au risque, le niveau de risque maximal à prendre dépendra bien évidemment de l'horizon de chacun de vos placements. Plus l'ojectif sera proche dans le temps et plus il sera fixe, moins vous devrez prendre de risque.

Cette étape doit vous permettre d'évaluer le niveau de risque maximal acceptable pour les investissements liés à chacun de vos objectifs.

Evaluez votre aversion au risque

En Bourse, « il n'existe pas de repas gratuit ». Autrement dit tout investissement présente des risques et plus le rendement d'un placement est potentiellement élevé, plus le risque de perte associé est élevé.

Les personnes très prudentes présentent une aversion au risque très élevée. A l'inverse, d'autres personnes présentent au contraire une appétence au risque importante. Il est très important de situer votre propre tolérance au risque car un investissement se fait généralement sur le moyen ou le long terme et sa valeur fluctue dans le temps, passant par des hauts mais aussi des bas qui peuvent être d'autant plus importants que vous avez choisi un placement risqué. Les bas peuvent aussi durer parfois quelques années et il est primordial d'être capable de les supporter.

Evaluer son aversion au risque est assez compliqué car l'appréhension théorique du risque est souvent différente de la manière dont la matérialisation de celui-ci est perçue si elle survient. Vous pouvez ainsi considérer qu'une perte potentielle de 40% de votre capital est acceptable au regard d'une espérance de gain de l'ordre de 7 ou 8% par an, mais finalement ne pas parvenir à vivre avec cette perte potentielle lorsque votre placement sur un tracker CAC40 présente une perte potentielle de plus de 40% au début de la crise du COVID.

L'aversion au risque dépend généralement de plusieurs facteurs :

  • votre appétence naturelle pour le risque ;
  • la proportion de votre patrimoine investie sur des avoirs risqués : selon que vous avez investi 3% ou 95% de votre patrimoine, vous ne vivrez probablement pas de la même manière une perte potentielle de la moitié de votre investissement ;
  • votre âge, votre situation personnelle et votre capacité d'épargne : une personne agée de 30 ans disposant d'une capacité mensuelle d'épargne de 1 000 euros et investssant en vue de sa retraite pourra envisager une prise de risque plus importante qu'une personne de 60 ans sans emploi investissant pour percevoir un complément de revenu car une baisse substantielle du capital investi pourra être envisagé par la première comme une opportunité ce qui ne sera probablement pas le cas pour le seconde.

Cette étape doit vous permettre d'affiner le risque maximal acceptable pour les investissements liés à chacun de vos objectifs.

Faites le bilan de votre situation patrimoniale

Prenez en compte la totalité de vos actifs, de vos dettes et identifiez les contraintes liées à vos situations familiale et fiscale. Analysez aussi votre budget.

Ce bilan doit vous permettre d'évaluer :

  • les biens que vous détenez et comment ceux-ci sont répartis en terme de classes d'actifs ;
  • votre capacité d'épargne ;
  • l'intérêt de l'usage de placements « défiscalisés » ;
  • la cohérence de vos objectifs avec votre situation.

N'hésitez pas à vous faire aider par un conseiller en patrimoine ou un gestionnaire de fortune le cas échéant.

Evaluez vos compétences en investissement et le temps que vous pouvez ou souhaitez y consacrer

Internet et les réseaux sociaux regorgent d'exemples de traders aux gains mirifiques et de formations au trading promettant monts et merveilles. La réalité est cependant beaucoup moins sexy. L'expérience montre que la martingale n'existe pas. Les traders individuels à succès ne tiennent généralement pas dans la durée car ils sont souvent inconscients des risques pris et finissent par boire le bouillon. Ou leur martingale ne passe pas à l'échelle et ne fonctionne plus dès que le capital employé est important. Ou ils ne comptent pas le temps passé à trader et gagneraient davantage en tant que salarié !

Ne négligez pas non plus l'omniprésence du biais du survivant dans tout ce qui touche à la finance : les amateurs ou professionnels gagnants seront prompts à communiquer sur leurs exploits, les perdants beaucoup moins et les ruinés encore moins...

En réalité, l'immense majorité des investisseurs gagneraient à choisir de réaliser leurs placements au sein d'une gestion passive déléguée :

  • beaucoup moins de biais cognitifs ;
  • optimisation du rapport rendement/risque => moins d'incertitudes ;
  • moins de travail ;

Allocation stratégique

Si vous avez néanmoins décidé de gérer vous même vos investissements, il est alors temps de choisir les grandes classes d'actifs qui composeront votre portefeuille. Cela doit être réalisé en fonction des points précédents (composition de votre patrimoine, horizons de placement, niveau de risque...).

Cette allocation devra être optimisée pour maximiser le rendement espéré tout en minimisant le risque pris. Vous pouvez sur ce sujet consulter notre série d'articles relative à l'optimisation de portefeuille.

Choix du courtier en Bourse

Maintenant que vous savez sur quelles classes d'actifs vous allez intervenir, vous pouvez choisir le ou les types de comptes que vous utiliserez ainsi que votre ou vos courtiers. Par exemple vous pouvez décider d'ouvrir un Compte-Titres Ordinaire chez le courtier en ligne Degiro et un Plan d'Epargne en Actions chez le courtier en ligne Bourse Direct.

Gestion de votre épargne

Selon la méthode d'investissement que vous aurez retenue, la gestion récurrente peut être plus ou moins importante.

Dans le cas d'une gestion active, cela pourra vous demander plusieurs heures par semaine, voire par jour si vous faites du trading.

Dans le cas d'une gestion passive, vous aurez probablement a minima à procéder à un ré-équilibrage régulier des différents actifs composant votre portefeuille.

Et dans tous les cas il est indispensable de comparer votre performance à un « benchmark » ou étalon en français, en tenant compte du risque pris. L'étalon retenu peut être un tracker indiciel ou diversifié, voire les performances d'une gestion piloté de type robo-advisor avec un profil de risque identique au votre.

Dans le cas où les performances obtenues seraient durablement inférieures à celle de l'étalon retenu il conviendra de s'interroger sur la méthode d'investissement employée.


Conseils pour choisir son courtier en bourse : méthode empirique

La plupart des investisseurs ne suivent pas la méthode décrite ci-dessus pour choisir leur courtier en Bourse car ils n'ont pas envie de se poser toutes sortes de questions et souhaitent pouvoir investir au plus tôt. Après tout, il est toujours possible de changer de courtier en ligne non ? Donc pourquoi ne pas adopter une démarche plus empirique ?

Le schéma ci-dessous illustre la démarche de choix d'un courtier en Bourse suivie spontanément par la plupart des investisseurs :

Processus empirique de choix d'un courtier en Bourse

Attention : si cette démarche permet de se confronter à la réalité des marchés financiers et de mieux comprendre les mécanismes de fonctionnement de la Bourse, elle conduit souvent à prendre des positions spéculatives avec effet de levier, qui se soldent immanquablement par des pertes. Les très nombreux avis déposés ici au sujet de courtiers prétendûment indélicats, qui n'ont pourtant fait qu'appliquer la réglementation en soldant des positions en levier pour répondre à des appels de marge, le montrent bien. Si vous adoptez cette démarche, investissez une petite partie de votre capital seulement et évitez de prendre des positions avec des effets de levier (SRD et CFD notamment).

Si vous adoptez cette démarche, vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour choisir le courtier en Bourse qui vous convienne.

Comme indiqué plus haut il n'existe pas de « meilleur courtier en Bourse ». Cependant tous les courtiers en ligne ne se valent pas et pour choisir votre premier courtier en Bourse, vous pouvez procéder de la manière suivante :

  • choisir le type de courtier en ligne approprié ;
  • choisir le type de compte approprié ;
  • trouver le meilleur courtier en Bourse proposant ce type de compte selon les avis des clients des courtiers en ligne ;
  • trouver le courtier en ligne le moins cher proposant ce type de compte ;
  • comparer les coûts prévisionnels du ou des courtiers en ligne pressentis ;
  • départager les courtiers en ligne pressentis.

La Bourse pour les nains met plusieurs outils à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de recherche du meilleur courtier en Bourse.

Choisir le type de courtier en ligne approprié

Vous brûlez de vous frotter aux marchés et de pouvoir à votre tour publier sur Twitter ou Facebook les résultats de vos derniers trades, mais êtes-vous vraiment certain de vouloir apprendre tout ce qu'il faut savoir pour investir en Bourse avec succès ?

Etes-vous prêt à perdre tout ou partie de votre capital ?

Trouvez-vous vos nuits trop calmes ? Elles le seront probablement moins lors d'épisodes de fortes baisse des marchés comme l'éclatement de la bulle Internet, la la crise des subprime, la crise du Covid, etc.

Essayez notre simulateur de futurs du CAC40 et demandez-vous comment vous vivrez certains de ces futurs possibles ?

Si vous ne vous sentez pas très à l'aise avec tout cela, orientez-vous vers un robo-advisor plutôt que vers un courtier en Bourse ou une banque en ligne classique.

Compte-titres, Plan d’Epargne en Actions, Plan d'Epargne Retraite ou Assurance-vie ?

Sicav, FCP, Trackers, CFD, Warrants, Options, Futures, etc. Il existe un nombre croissant de véhicules d'investissements pour investir en Bourse. Pour gérer ces valeurs mobilières sur les marchés boursiers et financiers vous pourrez ouvrir un PEA, un PEA-PME ou un compte-titres, voire souscrire un contrat d'Assurance-vie multi-supports ou même un Plan d'Eparne Retraite. C’est une étape obligatoire. Chaque type de compte possède des avantages et des inconvénients que nous allons vous aider à analyser finement afin de trouver la fiscalité optimale pour votre projet d’investissement.

Si vous préférez une gestion passive et acceptez de ne pas pouvoir accéder à tous les titres cotés, vous pouvez vous tourner vers un contrat d'Assurance-vie multi-supports et le choisir en fonction des Unités de Compte (les unités de comptes sont les valeurs cotées sur lesquelles vous pourrez investir) proposées. Cependant, sauf à être dans une logique de transmission de patrimoine, l'ouverture d'un compte de type Compte-Titres Ordinaire (CTO) ou Plan d'Epargne en Actions (PEA) chez un courtier en ligne offre des possibilités d'interventions sur les marchés beaucoup plus importantes.

Dans ce cas, il vous restera alors à choisir entre Compte-Titres Ordinaire et Plan d'Epargne en Actions. Pour mieux comprendre les différences entre CTO et PEA, nous vous invitons à lire notre dossier détaillé sur les Comptes-Titres et PEA. Vous y trouverez pour chaque type de compte : ses caractéristiques, son mode de fonctionnement, un récapitulatif avantages/inconvénients et enfin le détail sur la fiscalité lié aux revenus et aux plus-values.

L’occasion d’être sûr de disposer du compte le plus adapté à votre portefeuille boursier. Cerise sur le gâteau, vous y trouverez aussi un comparateur de fiscalité compte-titres, PEA et PEA-PME. Il permet de calculer l’imposition et les cotisations selon notamment le type de compte, le capital investi, le taux de revenus annuels estimé ou encore la durée moyenne de détention d’un titre.

Trouver le meilleur courtier en bourse selon les avis des clients

Le comparateur de courtiers de La Bourse pour les nains étant le plus ancien du net, de très nombreux clients ont déposé un avis au sujet de leur courtier et noté celui-ci selon les cinq axes proposés :

  • facilité et rapidité de passage des ordres. Ce critère est primordial pour ceux qui souhaitent faire du trading. Il l'est un peu moins si votre profil est plus proche d'un investisseur ;
  • richesse et diversité des outils proposés. Si vous attendez de votre courtier qu'il vous propose des outils de sélection de titres, ou d'analyse technique par exemple, ce critère sera important pour vous :
  • richesse des informations et bases de données. Si vous souhaitez pouvoir être aidé dans la sélection des titres à mettre en portefeuille, ce critère sera fondamental ;
  • compétitivité des tarifs. Ce critère offre une vue générale de la compétitivité des tarifs des différents courtiers, contrairement au calculateur de frais qui prend en compte uniquement les frais de courtage, abonnements et droits de garde. Il est important aussi de savoir que chaque courtier en ligne propose une grille tarifaire différente. Certains courtiers en Bourse proposent une grille très simple constituée d'un seul tarif, là où d'autres proposent parfois des grilles très alambiquées comprenant jusqu'à 4 ou 5 tarifs différents. Plus la grille est simple, mieux c'est car si vos besoins évoluent vous ne subirez pas d'effet de seuil et ne serez pas obligé de changer de courtier en ligne ou de tarif pour continuer de bénéficier de la meilleure offre. Vous pouvez consulter des graphes en 3D (une exclusivité La Bourse pour les nains) des grilles tarifaires des différents courtiers en ligne dans les fiches détaillées d'information et d'avis (cliquez sur les avis dans le tableau comparatif des courtiers en Bourse) ;
  • qualité et disponibilité du service client, qui est souvent un sujet de récrimination pour les clients des différents brokers.

Vous pouvez donc trier les courtiers en ligne en fonction de ces différents critères d'après les avis de leurs clients.

Trouver le courtier en ligne le moins cher

On revient généralement à la question fondamentale : quelle est la compétitivité du tarif de mon courtier ? Où trouver les frais de courtage et les droits de garde les plus bas ? Si les courtiers en ligne ont cassé les prix du marché ces dernières années avec des frais de tenue de compte devenus bien souvent inexistants, vos frais de courtage seront liés à votre profil d'investisseur en Bourse. Exécutez vous des centaines d'ordres sur Euronext par mois pour des montants importants ou êtes vous plutôt du genre à réaliser très peu de placements mais occasionnellement ? Pour vous aider à faire le bon choix nous avons mis en place un outil qui calcule tout cela pour vous ! Rendez-vous sur notre page pour trouver le broker bourse le moins cher pour vos besoins.

Et si vous êtes pressé, vous trouverez ci-dessous les courtiers en ligne les moins chers pour un Compte-Titres Ordinaire ou un Plan d'Epargne en Actions :

Courtier Bourse le moins cher pour un Compte-Titres Ordinaire

Le courtier le moins cher pour un compte-titres ordinaire est Degiro. La structure tarifaire de son offre est la suivante :

Structure tarifaire du courtier en ligne Degiro

Cliquez sur l'image pour accéder au graphe 3D de la structure tarifaire du courtier Degiro.

Et si le tarif n'est pas votre préoccupation principale, consultez notre outil de comparaison détaillée de deux courtiers en Bourse.

Courtier Bourse le moins cher pour un PEA

Le courtier le moins cher pour un PEA est Bourse Direct. La structure tarifaire de son offre est la suivante :

Structure tarifaire du courtier en ligne Bourse Direct

Cliquez sur l'image pour accéder au graphe 3D de la structure tarifaire du courtier Bourse Direct.

Et si le tarif n'est pas votre préoccupation principale, consultez notre outil de comparaison détaillée de deux courtiers en Bourse.

Départager les courtiers en ligne de votre short-list

Enfin pour comparer deux courtiers entre eux en fonction des avis déposés par leurs clients et de leurs structures tarifaires, n'hésitez pas à consulter notre outil versus pour courtiers en ligne unique en son genre.


Courtier en ligne : les questions fréquemment posées

Courtier en ligne, courtier en Bourse, broker : quelles différences ?

Il n'y a pas de différence : ces trois termes désignent tous un intermédiaire financier dont les services vous permettront d'investir en Bourse.

Quel est le meilleur courtier Bourse ?

Le meilleur courtier Bourse est le courtier dont les services sont appropriés à vos besoins. Il peut s'agir d'un courtier en ligne indépendant si vous souhaitez gérer en direct en bénéficiant des tarifs les plus faibles, d'une banque en ligne si vous préférez centraliser toute votre épargne au sein d'un même établissement ou d'un robo-advisor si vous souhaitez déléguer la gestion de votre épargne.

Comment choisir un courtier en Bourse ?

Pour choisir un courtier en Bourse, il convient d'abord de définir vos objectifs et de déterminer les meilleurs moyens de les atteindre. Pour ce faire, nous vous proposons deux méthodes et de nombreux outils d'aide au choix d'un courtier en ligne.

Comment investir en Bourse sans courtier ?

Si vous souhaitez investir en Bourse sans ouvrir un compte auprès d'un courtier en Bourse, vous pouvez souscrire un contrat d'assurance-vie multi-supports investi en unités de compte directement sur des actions cotées ou sur des trackers (ou ETF) investis sur des paniers d'actions, ce qui permet de diversifier votre investissement à très faible coût. Un achat en direct et la détention de ces mêmes ETF via un courtier en Bourse vous reviendra cependant moins cher.

Quel courtier en ligne choisir pour débuter en Bourse ?

Un robo-advisor si vous souhaitez investir en Bourse sans vous poser trop de questions et sans trop de risque. Si vous souhaitez gérer en direct, choisissez un courtier en ligne indépendant pour bénéficier des tarifs les plus intéressants ou une banque en ligne si vous souhaitez centraliser vos comptes.

Comment savoir si un courtier en Bourse est sérieux ?

En premier lieu, un courtier en Bourse doit être régulé par un organisme officiel, ce qui permet entre autres de bénéficier d'une' garantie d'indemnisation en cas de défaillance du courtier. Vous pouvez trouver la liste des intermédiaires financiers accrédités sur le site de l'AMF (Autorité des Marchés Financiers). Parmi tous les courtiers en Bourse accrédités, vous pouvez ensuite vous appuyer sur les nombreux avis déposés par leurs clients pour choisir le courtier en ligne le plus sérieux.

Combien coûte un courtier en Bourse ?

Un courtier en Bourse facture en premier lieu des frais de courtage lors de l'exécution d'un ordre d'achat ou de vente, c'est à dire lorsqu'il réalise une transaction sur un marché financier pour votre compte. Ces frais peuvent être forfaitaires ou proportionnels au montant total de la transaction. Certains courtiers facturent aussi des droits de garde correspondants à la détention de titres pour votre compte. Divers autres frais ou prestations peuvent être facturés tels que des frais d'inactivité, des frais de change lors d'interventions sur des marchés financiers étrangers, etc.

Quand doit-on prendre un courtier en ligne ?

Il est indispensable de recourir aux services d'un courtier en Bourse ou d'un courtier en ligne lorsque l'on souhaite intervenir en direct sur un marché financier. Par exemple si l'on souhaite pouvoir acheter et vendre des actions cotées à la Bourse de Paris il est indispensable de recourir aux service d'un courtier en Bourse.

Comment fonctionne un courtier en Bourse ?

Aussi appelé société de courtage, broker ou courtier en ligne, le courtier en Bourse joue le rôle d’intermédiaire entre un investisseur et une place de marché. Le courtier en Bourse permet notamment l’acquisition d’actions (ou tout autres titres) cotées en Bourse, mais aussi la conservation des valeurs mobilières au sein d’un compte-titres ou d’un PEA.

Attention :

Les valeurs mobilières présentent un risque de perte en capital ; tout investissement doit s'envisager à moyen et long terme.


Haut de la page

  Newsletter

Pour recevoir nos derniers articles, détachements de dividendes et offres de placements :

S'abonner à la newsletter


Nous contacter ou nous suivre sur les réseaux

Site hébergé par OVH - 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France - Tel : 09 72 10 10 10