Le Contrarien - Market timing : Indicateurs de largeur du marché

Les indicateurs de largeur de marché sont au nombre de six :


Cumulative AD Line

L'AD Line est calculée en comptant le nombre d'actions qui sont monté dans la journée considérée (Advances) et le nombre d'actions qui ont baissé dans la journée considérée (Declines). En soustrayant les Declines des Advances, on a l'AD Line.

La Cumulative AD Line est obtenue en additionnant les AD Lines quotidiennes. Il s'agit d'un indicateur concordant, qui doit confirmer les mouvements de l'indice. Une divergence entre indice et AD Line indique que le mouvement constaté sur l'indice touche à sa fin.

Evolution de l'AD line et du cumulative AD line du CAC40 en 2001 et 2002

Evolution du cumulative volume du CAC40 en 2002

Cumulative Volume

La différence entre le volume des actions en hausse et le volume des actions en baisse, est appelée "Upside-Downside Volume". Le Cumulative Volume est la somme des "Upside-Downside Volumes" quotidiens.

Cet indicateur a deux usages. D'une part, il confirme les mouvements de l'indice. D'autre part, il est souvent en avance de quelques jours sur celui-ci. Il permet alors d'anticiper.


New Highs / New Lows

Le New Highs est le pourcentage d'actions qui sont au plus haut sur un an. Le New Lows est le pourcentage d'actions qui sont au plus bas sur un an.

Dans un marché haussier, les News Highs doivent augmenter et les New Lows diminuer. Une divergence avec l'indice est cause d'alerte.

En fin de panique, le nombre de New Lows est très élevé et signifie que l'on doit se préparer à l'achat.

Evolution des new highs et new lows du CAC40 en 2002

En divisant les New Lows par le nombre d'actions en baisse, les Declines, on obtient l'indice de Downtrend Exhaustion. Celui-ci met en évidence les creux du marché.

Evolution du downtrend exhaustion index sur le CAC40 de 1998 à 2002

Evolution des inchangés du CAC40 de 1999 à 2002

Inchangés

Quand les intervenants sont stressés, beaucoup d'actions sont affectées. C'est flagrant en période de panique. Tout est vendu sans discrimination. A l'issue d'une journée difficile, peu de cours restent inchangés.

L'indicateur d'inchangés est le pourcentage d'actions dont les cours n'ont pas varié par rapport à la veille. Sous 10%, il donne un signal d'achat fort.


Diffusion

Les indicateurs de diffusion mesurent le pourcentage d'actions au dessus de leurs moyennes mobiles, par exemple celle à 200 jours. Ces indicateurs sont extrêmement fiables pour la détection des mouvements de long terme.

Ils servent à la fois à confirmer le mouvement de l'indice et à signaler des situations surachetées ou survendues. Une diffusion élevée annonce la fin d'un marché haussier. Une diffusion faible annonce la fin d'un marché baissier.

Evolution de l'indicateur de diffusion à 200 jours du CAC40 de 1999 à 2002

Il existe d'autres types d'indicateurs de diffusion. La Diffusion Sectorielle est le pourcentage de secteurs en hausse sur 3 mois. Là aussi, les signaux sont excellents:

Evolution de l'indicateur de diffusion sectorielle du CAC40 de 1999 à 2002

Evolution de l'indicateur de composite momentum du CAC40 de 1999 à 2002

Composite Momentum

Le Composite Momentum est un indicateur que j'ai inventé. Inspiré de l'indicateur de Diffusion, il mesure le pourcentage d'actions en hausse sur 200 jours. Il s'analyse de façon similaire à la Diffusion: zones surachetées ou survendues.

Il est encore plus efficace que la Diffusion. Il est plus lisse et plus précis aux sommets du marché. Il identifie les paniques sans coup férir. Je ne connais qu'un indicateur de ce type qui soit meilleur, mais il est propriétaire.


Puce rouge Retour au sommaire du 'Contrarien'   Puce rouge Retour au sommaire de 'La Bourse pour les nains'