Le Contrarien - Market timing : indicateurs fondamentaux

Les indicateurs fondamentaux sont au nombre de six :


Fed Rates

Les taux ont une influence prépondérante sur la bourse. Une hausse des taux est baissière. Une baisse des taux est haussière.

La Fed pilote les taux à court terme avec deux outils: le Fed Discount Rate et le Fed Funds Target. Le Discount Rate est le taux auquel elle prête aux banques. Le Fed Funds Target est son taux cible pour ses interventions sur le marché monétaire. Ces deux taux sont ceux qui ont le plus d'impact sur la bourse.

Courbes des taux de la Fed

Courbes des taux obligataires

Courbe des Taux

Les instruments de taux vont des plus courts, échangés sur le marché monétaire (Fed Funds, T-bills), aux plus longs, échangés sur le marché obligataire (10 ans, 30 ans). La courbe des taux représente la hiérarchie des taux en fonction des maturités. Normalement, plus la maturité est éloignée, plus les taux sont élevés.

Quand les taux courts sont supérieurs aux taux longs, la courbe s'inverse. Une inversion de la courbe est très baissière pour les actions.


Bénéfices

A long terme, les deux principaux déterminants du prix des actions sont les taux d'intérêt et les bénéfices. Un marché ne peut pas monter durablement sans hausse des résultats. Une forte baisse de ceux-ci aboutit toujours à une chute des cours.

Le Bénéfice Net Par Action, BNPA, du marché est notoirement difficile à prévoir. Par contre, son historique permet d'expliquer et de confirmer les tendances observées.

Courbe d'évolution des bénéfices par action du S&P500

Courbe des rendements du CAC40

Dividendes

Le rendement d'un marché est calculé en divisant la totalité des dividendes payés, par la capitalisation du marché. Un rendement élevé indique que les actions ne sont pas chères. Un rendement faible indique le contraire.

Le graphe montre que vers 5% de rendement, il faut acheter le CAC 40. Vers 2% de rendement, il faut vendre cet indice. Les pics correspondent aux détachements de coupons, très nombreux en mai.


Inflation

Une inflation négative, ou déflation, est mauvaise pour les actions. Une inflation excessive, ou hyperinflation, est également défavorable. En situation d'hyperinflation, les actions montent fortement. Cette hausse est illusoire car la devise est décimée.

La bourse n'aime pas les extrêmes. Elle apprécie une inflation modérée et plutôt en baisse. Comme elle a aussi horreur de l'incertitude, la volatilité de l'inflation a au moins autant d'impact que son niveau absolu.

Courbes comparatives du CAC40, de l'inflation et de la volatilité de l'inflation

Courbes du cours du dollar en euros

US Dollar

L'évolution du dollar traduit celle de l'économie américaine, locomotive mondiale. Quand le dollar monte, la bourse monte. Quand le dollar baisse, la bourse baisse. Cette corrélation n'est pas parfaite. Elle apporte cependant un supplément d'analyse utile.

Le dollar suit des tendances très longues mais erratiques, qu'un filtrage des cours clarifie. Ici, on utilise une représentation Points & Figures. Les signaux Points & Figures identifient les débuts de tendance de la devise.


Puce rouge Retour au sommaire du 'Contrarien'   Puce rouge Retour au sommaire de 'La Bourse pour les nains'