Livre 'S'organiser pour réussir' de David Allen

Couverture du livre 'S'organiser pour réussir'

Commander ce livre sur Amazon


4ème de couverture

Votre efficacité est directement proportionnelle à votre capacité de vous détendre. Ce livre va transformer radicalement votre manière de vivre et de travailler.

"Travailler sereinement, en faire plus sans multiplier les efforts : tel est l'objectif des conseils et des stratégies que je présente dans ce livre. Vous faites peut-être partie de ces personnes qui, comme moi, aiment faire les choses jusqu'au bout, mais qui souhaitent en même temps savourer chaque moment de la vie. Et cela peut vous sembler difficile - sinon impossible - à réaliser quand votre charge de travail devient trop écrasante.
Ces deux aspirations ne sont pourtant nullement contradictoires. Il est tout à fait possible de travailler efficacement tout en vivant pleinement le moment présent.
"
David Allen

"S'organiser pour réussir est le livre qu'attendaient depuis des années les cadres à la recherche d'une nouvelle manière de vivre et de travailler. Les stratégies que propose David Allen pour s'acquitter de sa charge de travail n'ont pas de prix. Lisez ce livre !"
Ken Blanchard, coauteur du Manager minute.

David Allen est l'un des théoriciens de la productivité et de l'efficacité professionnelle les plus influents du monde. Consultant en gestion et coach pour les cadres supérieurs, il donne des conférences et des séminaires sur l'efficacité professionnelle dans les plus grandes entreprises et organisations internationales. S'organiser pour réussir a été publié dans le monde entier.


Préface

LA PRODUCTIVITE SANS LE STRESS ! Autant dire un rêve inaccessible à tous ceux qui croulent sous les sollicitations en tout genre et ont le sentiment de ne jamais venir à bout des tâches à accomplir...

Chaque dimanche soir, j'essaie ainsi de ne jamais aller me coucher sans avoir intégralement vidé la boîte de réception de ma messagerie Outlook, et répondu à tous les emails non traités pendant la semaine. Louable intention, mais désastre hebdomadaire ! A peine mon dernier message envoyé que me parviennent les réponses de mes interlocuteurs partageant sans doute la même obsession que moi. De guerre lasse, j'abandonne généralement le combat vers une heure du matin et éteins mon PC, seul moyen de stopper momentanément la déferlante.

A l'époque du "tout urgent mondialisé", impossible de ne pas s'interroger sur notre efficacité personnelle et notre relation aux nouvelles technologies déversant à haut débit dans nos vies une multitude de demandes et de problèmes à résoudre. "Je t'ai envoyé un mail il y a cinq minutes, et tu ne m'as pas encore répondu !" semble ainsi être devenu la pire des insultes. Plus un comité de direction qui ne se tienne désormais sans que ces membres ne tapotent sur leur Dell ou leur Blackberry, sans même regarder ceux qui s'adressent à eux. Le plus souvent encouragés par leur Président, lui-même gagné par la fièvre du courrier électronique en toutes circonstances, les voilà décomplexés au point de se comporter d'une façon qui n'aurait jamais été tolérée il y a peu.

Inquiets de ces dérives, des ingénieurs d'Intel ont lançé aux Etats-Unis une opération baptisée "Zero email Fridays" consistant le vendredi à se parler de vive voix à chaque fois que c'est possible, et de limiter ce jour-là au strict nécessaire l'envoi de mails. D'autres victimes de cette "tyrannie" high-tech ont symboliquement choisi de déclarer leur boîte mail "en faillite", incapables de résorber le trop-plein, et préfère en ouvrir une nouvelle, aussitôt embouteillée.

Le courrier électronique n'est pourtant pas notre seule source de stress. Dans notre vie professionnelle et personnelle, l'urgence a cessé d'être l'exception pour devenir la règle. Le recul et la réflexion ont fait place au stress et à la pression. Dont acte. Les nouvelles technologies nous libèrent bien plus qu'elles ne nous asservissent. Ne menons pas de combats perdus, mais apprenons à repérer les véritables urgences de celles qui n'en sont pas. Forçons-nous à dire "non" aussi souvent que nécessaire. Révisons régulièrement nos priorités, et acceptons de ne plus faire un certain nombre de tâches chronophages, peu importantes et peu urgentes.

Nouvelle intention louable, mais dont la mise en oeuvre est assurément complexe. Et c'est bien là l'intérêt du livre de David Allen que de nous aider à y parvenir, en alliant pédagogie et pragmatisme. A sa lecture, chacun comprendra vite que la contrainte crée le talent, et qu'il n'y a pas plus efficace qu'un individu à qui on en demande toujours plus. A condition toutefois qu'il sache repenser son mode de fonctionnement, et qu'il soit capable de modifier le regard qu'il porte sur les choses. Une petite annonce parue dans un quotidien régional avait un jour attirée mon attention : "Curé de campagne recherche mère de famille nombreuse pour donner des cours de catéchisme." Etrange paradoxe, ou clin d'oeil humoristique ? Ni l'un ni l'autre, mais plutôt une bonne dose de bon sens ! Car chacun sait qu'une mère de six enfants développe des talents d'organisation insoupçonnés, lui permettant de s'offrir le luxe de la disponibilité et de la générosité.

J'ai moi-même affronté mille fois dans ma vie d'entrepreneur cette contradiction, dont je sais aujourd'hui qu'elle n'en est pas une : obligé de tout faire moi-même au début de l'aventure, confronté à mille tâches simultanées, contraint chaque jour d'importer de l'angoisse tout en exportant de l'enthousiasme, je n'ai finalement jamais été débordé, ni même fatigué. A la clé, une organisation rigoureuse (héritée de mon seul et unique "patron", Jean-Louis Servan-Schreiber, auteur de "l'Art du temps" dans les années 80 et inventeur de la méthode "Templus"), une grosse capacité de travail, et surtout la passion que donnent l'esprit d'entreprise et la concrétisation d'un rêve qui prend forme.

En découvrant S'organiser pour réussir, j'ai pourtant pris conscience du chemin qui me restait à parcourir sur la voie de l'efficacité et de la sérénité. Au fur et à mesure de sa lecture, j'ai appliqué un par un les conseils avisés de David Allen, et j'ose à peine imaginer ce que je vais pouvoir réaliser dans les années qui viennnent si je continue à progresser sur la voie de la "Méthode GTD" (Getting Things Done, d'après le titre américain du livre). Gageons que celui que ses lecteurs surnomment le "gourou de l'efficacité personnelle" saura séduire les Français comme il a conquis les Américains...

Philippe Bloch
Fondateur de Columbus Café, animateur sur BFM, co-auteur de Service compris et auteur de Bienheureux les Fêlés... Tout le monde peut créer son entreprise (Robert Laffont).


Sommaire

Préface 7
Avant-propos 11
 
Partie I
L'ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES 15
1. Nouvelle réalité, nouvelles pratiques 17
2. Diriger votre vie : cinq étapes pour maîtriser le flux du travail 37
3. Mettre en route des projets : les étapes de la planification de projet 67
 
Partie II
LES PRATIQUES DE PRODUCTIVITE SANS STRESS 95
4. Préparatifs : temps, espace et outils 97
5. La collecte : regrouper vos affaires en suspens 115
6. Le traitement : vider votre boîte d'entrée 131
7. L'organisation : établir les bonnes catégories 149
8. L'examen : garantir la bonne marche de votre système 191
9. L'action : faire les bons choix 201
10. La planification verticale des projets 221
 
Partie III
LES PINCIPES FONDAMENTAUX ET LEUR IMPACT 235
11. L'impact des pratiques de collecte 237
12. L'impact de la décision sur la première action 249
13. L'impact de la focalisation sur le résultat 263
Conclusion 271
Index 273
Table des matières 279

Acheter ce livre

Acheter le livre 'S'organiser pour réussir' sur Amazon.


 Haut de la page  Bibliographie  Itinéraire de lectures  Sommaire du site