Avis au sujet du courtier en ligne Boursorama (page 14/20)

IMPORTANT

La crise actuelle liée au Coronavirus provoque une importante augmentation de demandes d'ouvertures de PEA et de Comptes Titres Ordinaires. Certains courtiers comme Bourse Direct ou Degiro ont mis en place des listes d'attentes sans annoncer de délai de prise en compte des demandes reçues.

Si vous souhaitez ouvrir un compte rapidement nous vous conseillons de vous tourner vers le courtier BforBank.

Le 23/01/2004,
a affecté une note de 5 au courtier Boursorama et rédigé l'avis suivant :
Je n'apprecie pas de payer un abonnement de 17,94 euros par trimestre pour mon compte titre et la même chose pour mon PEA... La pub dit plus de frais de garde... mais ne dit pas abonnement si pas de mouvement... Oui je suis un petit porteur... Tout petit...

"Vous avez été prévenu..." me dit on... Oui par une petite ligne défilant en haut de l'écran... Qui sert à tout...

Et les prélévements ont lieu sans autre message que cette petite ligne... On n'est pas tout les jours à surveiller son compte!!!

Affligeant ce courtier... Information nulle... Et en plus dans les réponses aux mails on vous prend pour un c..

A La recherche d'un autre courtier moins coûteux et plus respectueux du client...

Le 22/01/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Boursorama, mais a rédigé l'avis suivant :
Boursorama serait un très bon courtier s'il n'y avait pas 2 principaux problèmes :

- Erreurs à répétition sur le calcul des mises à jour, ce qui occasionne des grosses frayeurs ...
- Les intermédiaires téléphoniques semblent tout droit sortis d'un élevaged de pit-bull
Le 14/01/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Boursorama, mais a rédigé l'avis suivant :
Cloud-76 ( yann.girard@libertysurf.fr ) à propos de Boursorama Invest a écrit :

« En juin 2003, j'ai acheté un warrant américain PUT sur indice CAC 40, échéance 30 juin… Le 30 juin, le CAC ouvre à 3180. Le cours de clôture est 3170. Naïvement je me suis dit que j’allais obtenir un différentiel de +30…1 mois plus tard, ne voyant aucun crédit, j’appelle Boursorama Invest qui me redirige vers la Société Générale.

Réponse de la Société Générale :
1) le support n’est pas l ‘indice CAC mais le futur sur CAC…soit, mais cela ne change rien un 30 juin.
2) le cours retenu pour l’exercice est la valeur moyenne de l’indice entre 14h30 et 15h30. Comme par hasard l’indice a franchit les 3200 entre 14h00 et 16h00

Ma remarque est la suivante :
aucune information sur le site de mon courtier et rien dans le libellé du produit n’indique de telles caractéristiques

Mes questions sont :
a) est-ce normal ?
b) pensez-vous que je doive en informer quelqu’un ? CMF autres ?
pensez-vous que je doive porter une quelconque réclamation ? »


Ce que j'en dis!
Je ne connais pas ce courtier, je n’ai jamais touché aux warrants, je ne veux plus JAMAIS mettre un euro en bourse… mais je m’intéresse de très près aux pratiques bancaires et je connais (plutôt bien) le droit et la jurisprudence !

Ce n’est pas normal ! Je vous suggère d’alerter par lettre recommandée RAR la COB pour y obtenir les éclaircissements nécessaires… Ensuite, il faudra voir à saisir le juge compétent !


Cloud-76 ( yann.girard@libertysurf.fr ) à propos de Boursorama Invest a écrit :

« J’ai toutefois deux petites QUESTIONS :
Je travaille dans le courtage d’assurance et nous sommes soumis à une obligation d’information, faute de quoi nous pouvons être attaqués pour défaut de conseil. En est-il de même pour les courtiers financiers ?

Pensez-vous qu’il soit légitime de demander auprès d’un tribunal en référé, l’obtention d’un reporting informatique ? en effet, m’obliger à effectuer une saisie à la main de toutes mes opérations (pas loin de mille voire plus sur 3 ans), et profiter du fait que les reporting informatiques de plus de 2 mois ne sont plus disponibles me paraît malhonnête : non transparence. »


Ce que j'en dis!
Le banquier et les banquiers en ligne sont soumis à un certain nombre d’obligations (de conseil, d’information, de vigilance…) et la responsabilité de l’un comme de l’autre peut être mise en cause s’il a failli !

La saisine du juge des référés est simple, très rapide et efficace ! Il convient de procéder par assignation délivrée par huissier et je conseille d’être assisté par un bon avocat (celui-là même qui aura rédigé l’acte d’assignation)… À cette occasion, vous pourrez également demander au juge d’obtenir de votre banquier les information qu’il vous refuse concernant les warrants !!

Je connais un excellent avocat à Vincennes (Maître CANOY pour ne pas le nommer) et vous trouverez ses coordonnées sur le site www.acdb.org d’Antoine V.
Maître CANOY est notamment l’avocat des clients qui combattent les pratiques de la banque Cortal et l’avocat de l’association APPAC (petits porteurs contre Vivendi Universal et J2M).


Ne lâchez pas !! Vous semblez avoir un « bon dossier » !!

NB


Le 13/01/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Boursorama, mais a rédigé l'avis suivant :
Du temps que j'y suis dans mes doléances et questions diverses :

En juin 2003, j'ai acheté un warrant américain PUT sur indice CAC 40, échéance 30 juin, prix d'exercice 3200 ou 3300 (j'ai la mémoire qui flanche ^_-). Mettons 3200 pour illustrer ce qui s'est passé.

Je suis allé jusqu'à l'échéance, le warrant ne valant plus grand chose (couverture de portefeuille - enfin pour voir mais je vous déconseille une quelconque couverture avec ces choses).

Le 30 juin, le CAC ouvre à 3180. Le cours de clôture est 3170. Naïvement je me suis dit que j’allais obtenir un différentiel de +30…1 mois plus tard, ne voyant aucun crédit, j’appelle Boursorama Invest qui me redirige vers la Société Générale.

Réponse de la Société Générale :
1) le support n’est pas l ‘indice CAC mais le futur sur CAC…soit, mais cela ne change rien un 30 juin.
2) le cours retenu pour l’exercice est la valeur moyenne de l’indice entre 14h30 et 15h30. Comme par hasard l’indice a franchit les 3200 entre 14h00 et 16h00


Ma remarque est la suivante :
aucune information sur le site de mon courtier et rien dans le libellé du produit n’indique de telles caractéristiques

Mes questions sont :
a) est-ce normal ?
b) pensez-vous que je doive en informer quelqu’un ? CMF autres ?
pensez-vous que je doive porter une quelconque réclamation ?
Le 13/01/2004,
a affecté une note de 8 au courtier Boursorama et rédigé l'avis suivant :
Bonjour,

J’ai constaté que certains commentaires résumaient parfaitement mon sentiment sur ce courtier. Toutefois, bien qu’ayant quelques griefs à leur égard, afin d’essayer de rester objectif, je me permettrai de noter les points positifs et négatifs.

En positif :
- via leur page html avec mon Pc, je n’ai eu aucun problème de transmission d’ordre depuis que j’ai une connexion haut débit. Les ordres se passent rapidement et sans aucun problème.
- le passage d’ordre est lisible et efficace. l’introduction de l’option : répétition d’ordre est très pratique pour couper les ordres sous l’impôt de bourse.
- les forums de discussions sont libres, on peut y donner son avis, mécontentement sur le courtier.
- les informations du site sont nombreuses et variées et même si elles manquent d’exhaustivité, il y à de quoi faire.

en neutre :
- les tarifs : personnellement je les trouve avantageux (mais ordres réguliers et portefeuille >100K€…jusqu’ici ^_-)

En négatif :
- le service client, où, à une exception près, l’interlocuteur n’est pas aimable, ne cherche pas à résoudre les problèmes qui se posent, ne vous apporte aucune information. La communication est très mauvaise, limite, devient vite agressive, et la volonté de servir est nulle.
- le reporting : en SRD il est illisible et prête à confusion, impossible d’avoir le prix de revient réel par ligne, les indications de report sont floues et quand des erreurs surviennent, difficile d’avoir confiance ; d’un point de vue plus général, il est impossible d’accéder à l’historique de ses transactions sur plus de 2 mois.


Les raisons de mon mécontentement :
1)
fin octobre j’effectue un report de titres au SRD. Etant donné que RIEN n’est indiqué sur le site, je pensais que la position serait reportée les mois suivants aussi. Fin novembre, je ne reçois aucun message d’alerte (j’étais en levier 3), et comble d’amusement, j’ai liquidé ma position après la date de liquidation. Boursorama Invest ne me prévient pas de la chose : le 1er décembre, je me retrouve débiteur d’environ 2 fois mes liquidités, je détiens des titres au comptant que je vends parallèlement au SRD ! Je régularise la situation avec un ordre d’achat vente (Boursorama Invest me prélève accessoirement environ 600 euros dans l’affaire de frais de transaction).
Je contacte donc le service clientèle, et lui explique que je regrette qu’il n’y ait pas d’alerte mail pour éviter ce genre de situation. Réponse « il arrive que des clients soient acheteur au comptant et vendeurs au SRD pour jouer sur la volatilité ; le service est automatique, informatisé, il n’est pas possible de le modifier ; c’est comme ça et nous ne comptons pas changer quoi que ce soit. Quant aux alertes, vous avez des messages sur le site ».
Pour information, les dites alertes sont des messages qui défilent sur une ligne. Ces messages comportent aussi les accusées d’exécution des ordres. Donc si vous passez dix ordres vous aurez : 10 accusés de réception, puis 1 message vous disant dixit mon interlocuteur (non vérifié) que la position sera à découvert…

2)
Liquidation du 31/12/2003. Mes positions sont reportées : vérifié maintes fois…le 02/01/2004, une petite surprise attend tous les clients Boursorama Invest : le report des titres n’a pas été effectué. Un message indique (si tant est que l’on ait le temps de le lire) que Boursorama Invest a commis une erreur qui sera rectifiée. Le soir, aucun changement. Le lendemain (samedi), les titres aux comptant sont repassés au SRD….mais pas les liquidités…La position est illisible…Lundi matin, j’appelle le service client, en leur faisant part de mon mécontentement, et de mon inquiétude : « si le service ‘automatique’ a généré une erreur aujourd’hui, qu’en est-il des transactions passées ? » Je les informe en outre de la situation non régularisée et leur demande s’il me serait possible d’obtenir un historique sous format informatique de mes transactions.
- on m’informe que ma position « temps réel » fonctionne le lundi matin ce qui est vrai. Un membre des forums de Boursorama m’indique avoir attendu jusqu’au 9 janvier sa régularisation de trésorerie. Cela signifie que les comptes ont été corrigés de façon non automatique, rassurant non … ? On ne s’excuse surtout pas de la gêne occasionnée
- on m’informe que j’ai mes historiques papiers pour vérifier mes comptes. Impossible de leur faire comprendre qu’un historique électronique est plus pratique pour vérifier ses comptes. N’ayant pas imprimé tous mes historiques, j’ai l’option 17€ et des poussières par relevé de transaction manquant…HUM HUM ! ! !
- J’avoue que jusqu’alors je faisais une confiance quasi aveugle en mon courtier, mais celle-ci s’est envolée et je me sens bien bête. Une lourde tâche m’attend : vérification papier.

J’ai toutefois deux petites QUESTIONS :
- je travaille dans le courtage d’assurance et nous sommes soumis à une obligation d’information, faute de quoi nous pouvons être attaqués pour défaut de conseil. En est-il de même pour les courtiers financiers ?
- pensez-vous qu’il soit légitime de demander auprès d’un tribunal en référé, l’obtention d’un reporting informatique ? en effet, m’obliger à effectuer une saisie à la main de toutes mes opérations (pas loin de mille voire plus sur 3 ans), et profiter du fait que les reporting informatiques de plus de 2 mois ne sont plus disponibles me paraît malhonnête : non transparence.
Le 07/01/2004,
a affecté une note de 15 au courtier Boursorama et rédigé l'avis suivant :
je vais faire remonter Boursorama !!!
(ça changera aussi des avis sur Cortal).
nouveau client au forfait classic de Boursorama je suis satisfait de leurs services (j'espere que cela durera).
points négatifs : prix un peu cher pour les ordres de + 1625 € et petits retard de mise a jour des détails du compte 24 h environ (parfois).
bon broker pour démarrer je pense.
Le 30/12/2003,
a affecté une note de 0 au courtier Boursorama et rédigé l'avis suivant :
rien a ajouter
Le 30/12/2003,
n'a pas affecté de note au courtier Boursorama, mais a rédigé l'avis suivant :
Je suis nul j'ai oublié de noter boursorama, mais depuis la dernière fois ça ne peux valoir que la même chose.... DOUBLE ZERO. Non sérieusement faites attention ça sent pas bon chez eux et puis veuillez excuser les fautes d'ortographes mais je ne les supportent plus. De toute façon si il n'ont pas compris qu'il s'enfonce tout seul c'est qu'il n'ont rien compris... le plus risible c'est qu'ils ont la prétention de toucher les professionnels salle de marchés et autres je suis mort de rire....
Le 30/12/2003,
n'a pas affecté de note au courtier Boursorama, mais a rédigé l'avis suivant :
en réponse au webmaster effectivement ils sont tres fort boursorama. je vous signale qu'ils vous ignorent et vous prennent pour des crétins au téléphone. Je vous signale en outre au cas ou que que je bosse sur les marchés financiers depuis 1983, je suis passé par beaucoup d'établissement y compris le back office de la société générale je n'ai jamais vu ça. ça frise la dérision, l'imcompetance ou la malhonneté ? je cherche encore peut etre les 3. En tous les cas j'ai résilié les comptes concernés en novembre et maintenant je me bat pour récupérer l'argent parce que le pire c'est qu'il ne rende plus l'argent des comptes. (difficultés financières ? A SUIVRE.....) En ce qui concerne les comptes de mes enfants le téléphone, le mail, et le courrier ont étaient utilisés, rien ignorance totale mais j'ai le double de tous les courriers publicitaires ainsi que les offres d'ouvertures de comptes, c'est une honte et filliale de la société genérale en plus "pour l'anecdocte la maison mère offre 16 euro pour l'ouverture d'un comte enfant" vous voyez ça continue.
Non sérieusement je crois qu'il faut agir contre ce genre de comportement. la bourse est haute on appelle les petits porteurs, on leur vends des actions fimatex (bousorama invest... ! sic.....) à 15 euro 70 on les ruinent et ensuite quand la bourse redemarre on les virent parce qu'il coutent chère..... chercher l'erreur.....!
Client de la société générale depuis 1986 j'envisage sérieusement de cloturer l'ensemble de mes comptes dans leur livres si il ne font pas geste d'apaisement.
Le 06/12/2003,
a affecté une note de 0 au courtier Boursorama et rédigé l'avis suivant :
Nouveau client Boursorama Invest depuis 15 jours , je ne suis toujours pas parvenu à effectuer une seule opération. A chaque tentative ,je suis redirigé vers la page d'accueil avec le message" vous avez été déconnecté du site transactionnel pour des raisons de sécurité" Malgé 7 mails adressés je n'ai à ce jour reçu aucune réponse et je n'ai pas envie de téléphoner , résidant en TOM.
Je précise que je travaille sous environnement Mac OS 9.1 avec accès numéris. Quelqu'un a -t-il connaissance de ces problèmes ??
Merci pour la ou les réponses.

Consultez aussi les avis déposés au sujet des autres courtiers

ABS : 19 avis, Axa Banque : 14 avis, B*Capital : 2 avis, Barclays : 8 avis, BforBank : 6 avis, Binck.fr : 110 avis, Bourse Direct : 173 avis, Capitol.fr : 23 avis, Degiro : 21 avis, Easy Bourse : 25 avis, Fortuneo : 246 avis, Hello Bank : 3 avis, HSBC Invest : 4 avis, iDealing : 18 avis, Ing Direct : 84 avis, Interactive Brokers : 31 avis, Keytrade Lux : 23 avis, La Banque Postale : 36 avis, La Compagnie 1818 : 36 avis, Mes Actions : 27 avis, Oddo Banque Priv : 1 avis, Portzamparc : 4 avis, Saxo Banque : 2 avis, SicavOnline : 7 avis, Wargny : 10 avis, WH Selfinvest : 15 avis


Retour au début de la page