Avis au sujet du courtier en ligne Cortal (page 6/13)

Cortal : avis des clients

Le 27/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
bonjours a tous, je voudrais signaler la nouvelle tarification: le "unlimited trading" de cortal, je ne connais pas la vitesse de leur flux et s il y a decalage et je trouve qu'il serait interessant de le noter pour chacun des courtiers pour savoir s il est possible de faire du day ou swing trading.
bref, pour qq'un qui a beaucoup d'experience et qui a les moyens ce peut etre interessant sauf si "gare au flux", mais sinon pour les autres il vaut mieux passer son chemin car on peut tres vite deraper.
M'enfin, je me pose des questions quand meme, cortal essayerait-il de jouer dans le meme registre que dubus en abandonnant les pourcentages de commissions pour le fixe.
Le 24/02/2004,
a affecté une note de 1 au courtier Cortal et rédigé l'avis suivant :
Client depuis sa création pour les SICAVS, le service Sicav est très moyen.
Mais que dire du compte tire !!!! C'est impossible de passer un ordre pour peu que l'on soit actif en bourse et depuis la fusion avec Consors c'est encore pire. Plantage à répétition, au dernier essai, 12 min (sic) montre en main pour passer un ordre - jamais vu un site aussi lent quand on y accède !.
Je suis vraiment déçu. Par contre pour mes SICAVS je laisse courir pour le moment avant de trouver un vrai broker sicav (Véga peut-être), les frais ne sont que de 7E/semestre, c'est peut-être le seul avantage
Le 12/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
<font color="#FF0000">[message supprimé à la demande de son auteur]</font>
Le 12/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
Cher NB,
Dans son jugement du 7/01, le juge, tout comme vous, n'a pas pris en compte qu'il s'agissait de la "Sicav des Sicav", produit maison Cortal, donc sans droits de garde chez Cortal.
Le transfert aurait généré des droits de garde dans n'importe quel autre établissement. Et vu la quantité de titres ...
Humilié par le refus de Cortal de rembourser les frais indus, le type se retrouve à choisir entre deux préjudices : La revente avec moins-value ou le transfert avec droits de garde.
On peut effectivement considérer qu’il a pété les plombs, comme beaucoup d'autres dans les premiers mois qui ont suivi la mise en place du Pass'Epargne (cf. les premiers avis sur ce site et sur ciao).
C'est tout a fait compréhensible et Cortal aurait dû être sanctionné pour avoir provoqué une telle situation.
Le 11/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
<font color="#FF0000">[message supprimé à la demande de son auteur]</font>
Le 11/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
<font color="#008000"> Bonjour,

Un inconnu a écrit :
> Je lis sur ce site: frais sup par téléphone : 11.29€ ,
> celà n'apparait nul part sur leur dossier d'inscription.
> Webmaster avez vous une explication ?"

Sur la brochure de tarifs téléchargeable sur le site de cortal, dans le bas du premier tableau de la deuxième page figure une ligne intitulé

"Ordre transmis à un opérateur (téléphone, fax, courrier) : 11,90 euro TTC (supplément de commission)"

Il semble donc que ces frais existent toujours.

Par contre, le tarif "Pack Pro-Active trading" est nouveau, je vais l'ajouter au tableau.

Webmaster
</font>
Le 11/02/2004,
a affecté une note de 5 au courtier Cortal et rédigé l'avis suivant :
Avez-vous la nouvelle présentation des tarifs de Cortal?
Si vous cliquez en page d'accueil sur la rubrique Tarifs, vous obtenez une page où l'on met en exergue l'aller-retour à moitié prix en insistant bien sur les 0% de frais de vente ainsi que les ordres au marché et à moitié prix.
Pour avoir les tarifs d'un ordre à cours limité, il faut cliquer en haut sur Paris, Francfort etc., et c'est seulement là qu'on voit ce que coûte un ordre à cours limité (et encore, il faut faire une addition: soit 10,90 Euros TTC pour ordre de moins de 1500 euros).
Je trouve cela vraiment nul d'aussi mal présenter les tarifs...
Le 10/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
je lis sur ce site: frais sup par téléphone : 11.29€ , celà n'apparait nul part sur leur dossier d'inscription. Webmaster avez vous une explication ?
Le 05/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
Je ne peux m'empêcher de dire un grand bravo à Duralex pour son remarquable message de mise à jour sur l'affaire Cortal. En lisant ça, je me dis que, oui, l'internet peut contribuer au bien commun, en liant ensemble des individus isolés. Et comme Duralex le dit, ce ne sont les quelques euros perdus dans tout ça qui comptent.
Julien
Ps: Sorry, Webmaster, je sais que cet espace n'est pas destiné à être un forum. mais je n'ai pas pu m'empêcher.
Le 05/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
Voulez vous des nouvelles de Cortal sur le front judiciaire ?
Hier au Tribunal d'instance de Neuilly deux plaignants ont attaqué le Pass'Epargne; réponse dans quinze jours. On a pu noter les arguments de Cortal au travers des propos des avocats.
Un détail cocasse: une avocate a précisé que Cortal avait anticipé la mise en oeuvre d'une loi avant sa promulgation! (Celà fera plaisir aux professeurs de droit)
La dernière définition du Pass'Epargne, citée par les avocats: "c'est un droit d'accès au réseau"; pour une société dont le premier objet est d'offrir des services à distance; c'est un peu bizarre, c'est un peu comme si mon boulanger me demandait un droit d'entrée dans sa boutique avant d'acheter du pain!
Autre remarque, Cortal ne pouvait pas annoncer des modifications de tarif par lettre recommandée,AR, comme la loi l'impose, en effet Cortal ne peut pas envoyer 1 million de lettres recommandées: "regardez le site Cortal ou lisez votre relevé bancaire pour vous tenir informés".
Selon les avocats, si les clients ne sont pas contents de nouvelles conditions, ils n'ont qu'à quitter Cortal. Ainsi un des plaignants a pu se faire préciser que son transfert de compte pourrait se faire à titre gratuit, ce qui ne lui avait jamais été proposé auparavant.

Nous avons appris que pour la première fois Cortal avait été condamné courant Janvier sur une affaire de Pass'Epargne; le plaignant sera remboursé de la somme de 12 Euros. Cette décision pourrait prêter à sourire pour le caractère dérisoire de la compensation, mais l'avocat d'Antoine nous a dit de ne pas nous méprendre, cette décision est très importante et constitue la première fissure.
La deuxième fissure est bien sûr la transmission au Parquet d'une plainte de la Direction de la concurrence et des fraudes.
Nous commençons à faire un micro groupe aux audiences, et nous avons été reconnus comme tels par une avocate de Cortal, merci Maître!

Dans l'après midi au TGI de Nanterre, Cortal assigne Antoine dans une procédure d'urgence pour diffamation qui serait contenue dans son site. Il est menacé d'une demande de dommage et intérêts pharaoniques!
L'un des avocats de Cortal fait une réquisition sobre et bien construite, c'est le même avocat qu'au référé, par contre leur autre avocat fait une démonstration surréaliste en invitant Al Qaida à la barre, quant aux dangers d'internet! Quand on voit la placidité d'Antoine on a envie de se marrer.
L'avocat d'Antoine a demandé à nouveau où était le trouble à l'ordre public et en quoi la diffamation était constituée dans son site. Il a demandé de préserver le droit pour Antoine d'informer.

Après l'audience l'analyse de l'avocat d'Antoine est qu'après le temps des pionniers, l'action de masse au Civil et au Pénal se précise.
En tout état de cause il n'est pas question d'obtenir de dommages intérêts significatifs, mais plutot le remboursement des frais de Pass'Epargne.
J'ai compris aujourd'hui pourquoi de simple citoyens démunis s'attaquaient à cette puissance financière, pourquoi ils enduraient le trac avant de passer à l'audience pour un enjeu financier dérisoire et pourquoi ils affrontaient des professionnels du droit, des Présidents de Chambre quelque peu impatients, vu leur volume d'affaires à traiter, pourquoi Antoine constuisait son site malgré des menaces financières astronomiques, pourquoi je trainais les prétoires, c'est que nous avons été bafoués par ces prélèvements autoritaires au motif artificiel. (cf les changements successifs d'objet du Pass'Epargne)
Ces actions menées à leur terme seront très salutaires pour le milieu des courtiers en ligne, quant au milieu bancaire c'est un combat de plus grande ampleur. Regardez déjà les publicités des concurrents de Cortal et les "clins d'oeil" au sujet qui nous concerne (A suivre)

Le 05/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
Pass'Epargne condamné.

Ça y est !!!!!!
La pièce qui manquait au puzzle est enfin là !!!!!!
Cortal vient d'être condamnée (4 janvier 2004) par le Tribunal d'Instance de Neuilly au sujet du Pass'Epargne.
(Lire le jugement sur www.acdb.org).

... A vous de jouer !

Cdt,

Antoine Vermeersch
Le 04/02/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
Cortal au Pénal !!!
La plainte de la DDCCRF (Répression des Fraudes) vient d’être enregistrée au Parquet de Nanterre.
En tant que témoin, j’en ai été averti par courrier hier (03/02/04).
Tous ceux qui avaient un peu peur de se lancer seuls dans une procédure judiciaire ont désormais la possibilité de se faire entendre.
Le numéro d’enregistrement est : N 03 323 45687
Pour tout renseignement, s’adresser au greffe du tribunal : 01 40 97 12 92.

Ça avance.

Cdt,

Antoine Vermeersch
Le 03/02/2004,
a affecté une note de 1 au courtier Cortal et rédigé l'avis suivant :
ATTENTION A CE CORTIER
je met un 1 sur 20 pour ne pas mettre un ZERO.
j'etais client consors mais ayant trouve un boulo a l'etranger (au liban) Ayant des titres en vente en SRD je n'ai pas pu les racheter pendant plus de huit mois car Cortal refusait de me donner mon nouveau mot de pass qu'il m'ont affecte.
8 mois... imaginez les frais ....
vu que j'vais trop de frais alors qu'on ne me repondait par email,
j'ai du faire une escale a Paris entre Londre et Beyrouth pour passer les voir et regler mon probleme, mais ils n'ont pas voulu me voir , il m'ont mis dans une salle en bas et j'etaiss au tel avec une des responsable qui etait a quelques etage au dessus... je trouve ca honteux.
De retour au liban je leur ai telephone pour continuer notre discution ... il ne veulent pas me parler. Il y a de koi ce poser des questions.
Le probleme est que je ne peux pas les harceler vu que j'habite loins et que les frais telephonique sont tres eleve.
Mais je ne me laisserais pas faire je vais resume tous nos echanges d'email en ligne pour montrer que ce sont des .... je ne peux pas le dire pour ne pas etre censure par notre webmaster ;-) .
Le 22/01/2004,
a affecté une note de 0 au courtier Cortal et rédigé l'avis suivant :
j'ai ouvert un PEA en 2000 chez CORTAL car c'était un des rares brokers à donner accès à tous les OPCVM. Je n'ai pas eu de problèmes majeurs à cette époque. Et puis est arrivé le pass'épargne. La manière qui a été utilisée pour faire accepter ce "service" n'a pas de nom (la loi prévoit que tout changement doit être porté à la connaissance des usagers au moins 3 mois à l'avance ce qui a été fait ; mais si CORTAL a respecté la lettre de la loi, il n'en a pas respecté l'esprit puisqu'il a averti ses clients de l'entrée en vigueur de ce service et de son prix en une ligne dans un texte de 4 pages). Depuis, je me suis plaint au téléphone mais on m'a répondu que la loi avait été respectée. Je n'ai toujours rien payé et je suis heureux de tomber sur ce site pour voir que je ne suis pas seul à me battre et pour avoir des pistes sur la suite à donner à mon action.
Le 11/01/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
Je pense entrer chez cortal, uniquement pour y prendre des sicav. Apparemment, ce sont les seuls qui ne prélèvent pas de frais de gestion de portefeuillen ni abonnement (voir boursoramma). Toutes vos critiques concernent les passages d'ordre en bourse. Qu'en est-il des tenues de sicav.
Le 11/01/2004,
a affecté une note de 20 au courtier Cortal et rédigé l'avis suivant :
Pas de faille dans le fonctionnement
C'est sérieux
Le 09/01/2004,
a affecté une note de 5 au courtier Cortal et rédigé l'avis suivant :
Suite à de nombreux incidents avec Cortal, j'ai décidé de transferer mon PEA chez un autre broker.
Ma demande date d'il y a un mois et actuellement rien n'est fait.Aucune nouvelle ni réponse à mes mails.
D'autres clients de Cortal sont ils dans la même situation?
Qui connait l'adresse de l'association francaise de banque pour porter ces délais à leur connaissance?
merci de vos réponses
Le 08/01/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
<font color="#FF0000">[message supprimé à la demande de son auteur]</font>
Le 06/01/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
Je ne voudrais pas me focaliser sur le Pass épargne ou le Pack Consors, et embarasser cet excellent site "Bnains" avec nos problèmes cortaliens, je voudrais seulement signaler à ceux qui suivent les aventures d'Antoine, qu'il a gagné son audience en référé quant à la poursuite de son site acdb.org!!!!!!!!!!
Pour la suite des événements, les choses s'organisent.

Pour répondre à une demande précédente du Webmaster, je voudrais préciser que Consors, à la fin de son activité, a proposé la migration des comptes vers Cortal (avec formulaire de contrat Cortal à remplir) ou vers un autre courtier à titre gratuit.
A l'extreme fin de son activité Consors m'a facturé avec rappel de plusieurs mois le pack Consors que je n'avais pourtant pas souscrit :
Au début du lancement du pack, Consors m'avait envoyé un bulletin de souscription en bonne et due forme à signer en cas d'acceptation. Je n'avais pas retourné ce bulletin de souscription)
Cortal ne veut pas me rembourser cette période allez savoir pourquoi ?
Le 05/01/2004,
n'a pas affecté de note au courtier Cortal, mais a rédigé l'avis suivant :
A le recherche d'un site de comparaison des courtiers en ligne parce que lassé des ennuis continus avec cortal, j'ai pris connaissance de tout le mécontentement actuel.
Depuis le mois de juillet 2003, je tente vainement de leur faire fermer mon pea(+ 5 ans) en transférant les titres et le solde sur le compte titres.Aujourdui, au bout de 6 mois,je n'ai toujours pas satisfaction!!!
Pénalisé dans ma stratégie de gestion je l'ai été aussi par de nombreuses erreurs d'interprétation de mes ordres téléphoniques, ainsi un ordre de vente partiel de sicav passé sur internet s'est conclu par la vente total de la ligne ! sans aucune consigne de ma part, des virements internes entre comptes !!!
Les mails adressés ne sont suivis d'aucun effet, les conseillers mentionnés sur les relevés ne peuvent être contactés et ceux qui vous répondent découvrent toujours votre problème pour la première fois!!! Vous êtes mis en attente au téléphone 5à10 minutes et de manière toujours très courtoise on vous dit que le nécessaire sera fait.J'ai téléphoné très souvent et aujourdui je renonce.
A cela bien sûr, il convient d'ajouter mes déboires de placements(responsabilité personnelle), la hausse très forte de leur tarif et la cerise sur le gâteau que constitue l'infâmie du pass épargne, prélèvement d'autorité sans accord contractuel de 24 euros par an.
Adhérent depuis 1997,j'ai décidé de changer de courtier et je soutiens le combat juridique engagé par les lecteurs de ce site.
Plusieurs démarches, EUROTUNNEL,VIVENDI... visent à remettre en question les activités "abusives" des services bancaires et associés. Il semble bien, à voir l'attitude inquiète des "uns et des autres" dont les intérêts sont en causes...que le combat est juste et qu'en pays de droit on puisse espérer une issue positive.
Il faut du courage et de la ténacité, ce que je vous souhaite.

Consultez aussi les avis déposés au sujet des autres courtiers

ABS : 19 avis, Axa Banque : 15 avis, B*Capital : 2 avis, Barclays : 8 avis, BforBank : 7 avis, Binck.fr : 122 avis, Bourse Direct : 203 avis, Boursorama : 194 avis, Capitol.fr : 23 avis, Degiro : 49 avis, Easy Bourse : 28 avis, Fortuneo : 246 avis, Hello Bank : 4 avis, HSBC Invest : 4 avis, iDealing : 20 avis, Ing Direct : 85 avis, Interactive Brokers : 33 avis, Keytrade Lux : 23 avis, La Banque Postale : 38 avis, La Compagnie 1818 : 36 avis, Mes Actions : 27 avis, Oddo Banque Priv : 1 avis, Portzamparc : 8 avis, ProRealTime Trading : 4 avis, Saxo Banque : 22 avis, SicavOnline : 7 avis, Wargny : 10 avis, WH Selfinvest : 15 avis


Retour au début de la page

  Newsletter

Pour recevoir nos derniers articles, détachements de dividendes et offres de placements :

S'abonner à la newsletter


Nous contacter ou nous suivre sur les réseaux

Site hébergé par OVH - 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France - Tel : 09 72 10 10 10